Le coup de pression de Kevin Durant aux Warriors : la star des Nets a forcé son ancienne équipe à lâcher un TDD à Brooklyn – The Daily Dunk
Connect with us

News

Le coup de pression de Kevin Durant aux Warriors : la star des Nets a forcé son ancienne équipe à lâcher un TDD à Brooklyn

Aujourd’hui, les joueurs ont de plus en plus de pouvoir au sein de la NBA et Kevin Durant l’a encore parfaitement prouvé. Kevin Durant s’en est allé à Brooklyn dans un sign-and-trade, ce qui a permis aux Warriors de récupérer D’Angelo Russell mais de lâcher un premier tour de Draft. On dit merci qui ? Merci Kevin Durant pour ce choix de draft !

Actuellement, le rapport de force entre joueurs et dirigeants penche fortement pour les stars du parquet. Cet été l’a parfaitement illustré : Kawhi qui tient en haleine toute la NBA et Paul George qui demande son transfert pour aller à Los Angeles, Anthony Davis qui obtient enfin son transfert pour rejoindre LeBron et les coulisses de la signature de Kevin Durant. Insider pour ESPN, Brian Windhorst nous révèle dans un article les détails de la transaction entre les Warriors et les Nets. Pour permettre un sign-and-trade, l’accord du joueur est nécessaire. Ainsi, le #35 n’aurait pas accepté un échange direct entre lui et D’Angelo Russell qui feraient des Nets les « perdants » selon lui. Pour y remédier, KD a mis un coup de pression sur son ancienne équipe pour lâcher un premier tour de draft. Les Nets récupèrent donc un top 20 protégé pour la draft 2020, ou alors il restera pour les Warriors s’il tombe dans les vingt premières places et Brooklyn récupérera un second tour de draft en 2025.

Ce petit détail n’a pas été sans conséquence pour Golden State. À Brooklyn, ce n’est que du bonus. D’Angelo Russell devait dans tous les cas être libéré par la franchise et devenir un free agent non restreint, de par les signatures de Kyrie/KD/DJ, ainsi elle n’aurait pu égaliser aucune offre pour D-Loading. Dans ce même trade, les Nets ont envoyé Shabazz Napier et Treveon Graham pour compléter la transaction. Deandre Jordan a pu rejoindre son ami Kevin Durant grâce au cap space libéré par ces 2 départs, ainsi que la baisse de salaire des deux méga-stars. Mais les Warriors ont dû s’en débarrasser et débourser 3.6 millions de dollars pour les envoyer à Minnesota. Ce n’est pas tout ! À Golden State on a dû se séparer d’une figure emblématique de la franchise, Andre Iguodala. Le MVP des finales 2015 (Coucou Stephen !) a été envoyé à Memphis avec un premier tour de draft 2024 et 2 millions de dollars. Le front office manquait de temps et a lâché, au total, 2 premiers tour de draft et 5.6 millions de dollars afin de signer D’Angelo Russell pour un contrat de 117 millions de dollars sur 4 années. On notera même que Shaun Livingston a été coupé peu de temps après ce deal. Les Warriors auraient-ils mieux fait de lâcher Kevin Durant pour rien ? On est en droit de se poser la question quand on voit la contre-partie finale.

À l’heure actuelle, la NBA est entre les mains des superstars. Kevin Durant a usé de tout son pouvoir en mettant un coup de pression à son ancienne équipe et s’en va en offrant un cadeau empoisonné. 2 titres, 2 MVP des finales et un premier tour de draft 2020 pour les Nets. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’aventure californienne fut fructueuse pour l’ailier. Strength in numbers !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News