Le concours de dunks aura fait oublier le show de Karl-Anthony Towns : recap d'un samedi soir décevant...
*
Connect with us

Actualités

Le concours de dunks aura fait oublier le show de Karl-Anthony Towns : recap d’un samedi soir décevant…

On revient sur les concours à travers ce papier et le moins que l’on puisse dire, c’est que la déception est là. Le concours de dunks est placé à la fin pour une raison. Ils auraient dû prévenir les fans de ne pas sacrifier leur sommeil… Heureusement que Karl-Anthony Towns a un peu sauvé la soirée.

La soirée commençait comme à son habitude avec le Skills Challenge. C’est simple, on y comprend rien. Concours étrange et expérimental, la chasse à l’inconnu n’est pas toujours une bonne chose. Darius Garland s’est montré on fire au shoot, devant la team Rookies et les frères Antetokounmpo. Les fans étaient forcément pour les Cavaliers et ça tombe bien leur équipe a été clutch au possible ! Faudra revoir les règles et simplifier le jeu parce que les fans qui s’y sont perdus furent nombreux ! Remplacer ce concours par des 1 contre 1 à foison semble être la solution parfaite pour apporter un peu de sang neuf.

Karl-Anthony Towns a assuré être le meilleur « big » shooteur de l’histoire. On peut dire qu’il n’a pas déçu puisqu’il est reparti avec le trophée du concours à 3 points devant des joueurs tels que Trae Young ou Luke Kennard. Le plateau de cette saison était à nouveau relevé et n’a pas déçu. KAT réussit un passage à 29 points en finale, ce qui en fait un record. C’était trop dur pour ses opposants et Trae Young échoue à 26 points, tout comme Luke Kennard. Towns devient le seul pivot de l’histoire à remporter ce trophée.

On garde le meilleur pour la fin ou devrait-on dire le pire. Le niveau du concours de dunks est catastrophique, certains en parlent comme le pire de l’histoire. Cole Anthony croit pouvoir dunker avec des Timberland, Jalen Green (essaye) dunke avec un téléphone autour du coup pour les NFT. Il n’y a que Obi Toppin, vainqueur du concours, qui se montre à peu près sous un bon jour, c’est pour ça qu’il a remporté le concours… Moins de 30% des dunks tentés ont été réussis..

Ce fut un véritable fiasco, il faut être honnête et si la NBA a réussi à fixer le Rising Stars Challenge, on espère qu’elle pourra faire de même avec le Slam dunk contest. L’absence des superstars n’aide pas et le moment est peut être bien choisi pour innover dans un nouveau concours.

Nicolas Batum sort tout droit d’un manga : le français réinvente le shoot en moins d’une seconde sur la tronche de Chris Paul, le résultat est édifiant

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: L'histoire fun du jour : Shaquille O'Neal raconte quand il a suspendu son fils et Bol Bol, à cause de rappeur du moment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités