*
Connect with us

Actualités

Le casse tête des Raptors pour la reprise

Nick Nurse press Raptors
Source : BleacherReport

Quelle saison étrange ! Avec la tenue de la fin de saison à Orlando, les équipes peuvent s’organiser en conséquence. Mais il y en a une qui est dans une situation inconfortable. Il s’agit bien évidemment des Raptors, basés à Toronto… au Canada.

Les Raptors ont un titre à défendre ! Champions l’année dernière sous l’impulsion de Kawhi Leonard, on se demandait comment l’équipe allait réagir au départ de sa superstar. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on a été surpris.

Avant ce 11 mars et l’arrêt de la NBA, les Raptors pointaient à la … deuxième place de la conférence Est. Loin derrière les intouchables Bucks, les Dinos ont fait pour le moment une saison de haute voltige, sublimée par cette superbe série de 15 victoires consécutives.

Pourtant, Nick Nurse n’a pas eu beaucoup de chance avec son effectif. S’il a su réinventer l’équipe avec le départ de Kawhi, Nurse a du faire face à de nombreuses blessures. Le cinq majeur de début de saison, Lowry-VanVleet-Anunoby-Siakam-Gasol, n’a pu jouer que 17 petits matchs ensemble. Loin des 64 disputés au total.

Malgré cela, les Raptors ont un superbe bilan de 46 victoires pour 18 défaites. Une avance qui les qualifie en Playoffs depuis la mi-février. Reste maintenant à assurer cette deuxième place, synonyme d’avantage du terrain jusqu’aux finales de conférence, au moins.

Nick Nurse a su s’appuyer sur un Pascal Siakam de plus en plus dominateur et nommé pour la première fois All-Star. Mais les Raptors de 2020, c’est un collectif avant tout. Du vétéran Marc Gasol, qui a perdu 10 kilos pendant le confinement, qui fluidifie le jeu à Kyle Lowry le chef d’orchestre en passant par le pyromane Powell ou le rookie Davis, tout le monde y a mis du sien. Chacun sait son rôle, et le fait à la perfection.

Marc Gasol Raptors

Marc Gasol, affiné par le confinement
Source : @Raptors_FR

Mais pour défendre ses chances en Playoffs, les Raptors doivent se préparer. Cela passera par le training camp, bien évidemment, mais son organisation paraît très compliquée. L’équipe basée à Toronto souffre de sa localisation et doit trouver une solution pour réunir ses joueurs. C’est ce qu’explique Nick Nurse à ESPN :

« Nous n’avons pas encore vraiment pris de décision finale sur une date pour se réunir, ni où nous allons, ou quoi que ce soit de ce genre. On a des plans pour répondre à tout, en s’assurant de la sécurité des joueurs. C’est notre priorité absolue, nous devons la régler le plus vite possible. Il y a encore quelques options que nous gardons, au cas où. »

Le problème des Raptors n’est nul autre que la frontière. Certains joueurs de l’effectif ont passé le confinement avec leurs familles, aux Etats-Unis. D’autres sont restés confinés au Canada. Le problème étant que tout franchissement de la frontière vers le Canada entraîne automatiquement un confinement de 14 jours. Il serait alors compliqué pour les joueurs arrivant au Canada de se tenir prêts pour être à Orlando le 31 juin.

L’autre solution pourrait d’aller directement à Orlando. La loi voté par les Etats-Unis exonère les sportifs des précautions sanitaires. Ce qui veut dire que les joueurs pourraient circuler librement, sans avoir à se confiner. Cette solution paraît idéale mais il faut prendre en compte le facteur humain.

Les joueurs n’ont probablement pas envie d’être séparés de leurs familles de la mi-juin jusqu’à fin octobre -si les Raptors jouent la finale. D’autant plus que l’équipe n’a pas le droit de s’entraîner avant le 31 juin, date officielle du début des training camps. On aurait alors une équipe des Raptors réunie mais loin de sa famille et qui ne peut pas jouer au basket.

Une situation embarrassant qui plonge Nick Nurse dans le flou :

« Nous n’avons pas encore toutes les informations, mais on s’y rapproche. Jour après jour, on s’en rapproche et nous prendrons notre décision finale. Nous aurons beaucoup de choses à faire et à gérer, comme vous pouvez l’imaginer. Nous devront faire beaucoup de tests dès qu’on pourra. Avant de faire le moindre mouvement, nous devrons mettre beaucoup de choses en place. »

Comment les Raptors vont-ils s’organiser ? Vont-ils faire leur préparation au Canada puis rejoindre Orlando juste avant le début de la reprise ? Vont-ils se rendre le plus vite possible à Orlando ? En tout cas, les dirigeants n’ont pas l’air d’en savoir beaucoup plus que nous pour le moment.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités