*
Connect with us

Actualités

Larmarcus Aldridge prêt à apporter à sa nouvelle franchise : « Je ne suis pas là pour être un All-Star »

La vie n’est pas toujours simple pour une ancienne star NBA. Passer de titulaire star à joueur de complément sera le prochain défi de Lamarcus Aldridge. Conscient que son niveau n’est plus là, il mettra tout en œuvre pour aider son équipe à jouer le titre.

Pour la première fois depuis bien longtemps, Lamarcus Aldridge a eu l’opportunité de parler aux médias. Il insiste sur un point, l’individualité ne compte plus. Le texan a gagné beaucoup de distinctions individuelles durant sa carrière : 7× All-Star (2012–2016, 2018, 2019), 2× All-NBA Second Team (2015, 2018), 3× All-NBA Third Team (2011, 2014, 2016) et NBA All-Rookie First Team (2007). Intérieur le plus sous-estimé de la précédente ère, LMA n’a jamais réussi à vraiment porter les Spurs vers le titre, or c’était pour cela qu’il avait décidé de quitter les Blazers. Clairvoyant de ne plus être à ce niveau, il donne ses premiers ressentis rapportés par Malika Andrews de ESPN :

« Je ne suis pas ici pour être All-Star. Ce n’est pas ce que je vais essayer de faire. Je vais juste essayer de ramener de la valeur, essayer faire des choses auquel je suis doué et essayer d’aider l’équipe à gagner. Je ne suis pas effrayé de ne plus être All-Star. »

On comprend le discours de Lamarcus Aldridge, il est prêt à être un joueur lambda. Mais soyons honnêtes, l’ailier fort ne peut de toute manière plus être un All-Star dans la ligue. S’il n’a pas été productif cette saison, c’est bien pour une raison. Plus surprenant, il pense être un joueur capable de défendre et de switcher. Un discours pas vraiment adéquat sachant que ce fut sa principale faiblesse à San Antonio. Kevin Durant et James Harden ont été importants dans le processus de recrutement et ont fait en sorte qu’il vienne. Son coach Steve Nash assure qu’il a encore besoin de temps pour revenir jouer mais a confiance en sa nouvelle recrue :

« Il a l’habilité de mettre des 3 points, et donc d’écarter le terrain. Il comprend que c’est un rôle différent et une équipe différente. Je veux qu’il trouve la balance entre la façon dont il jouait et la façon dont nous jouons. »

Reste à savoir comment les égos vont pouvoir coexister. Lamarcus Aldridge ne dit pas non à être dans le cinq de départ, sauf qu’il y a un certain Deandre Jordan. S’il n’est pas productif, sa présence est vitale due à sa relation avec Kevin Durant et Kyrie Irving. Ce sera le rôle de Steve Nash de bien gérer toutes ces fortes personnalités mais il lui a d’ores et déjà dit qu’il aura sa chance pour essayer d’être titulaire :

« Je veux dire, si tu peux commencer, tu vas toujours commencer [à être dans le 5]. Je pense que n’importe quel joueur compétitif le dira, ils veulent ça et ils vont se battre, donc je vais essayer de faire mon job, en espérant obtenir [un spot de titulaire].

C’est quand même un risque sans pareil. On pensait voir Lamarcus Aldridge dire « Je suis prêt à faire ce que le coach veut » mais visiblement, il veut continuer à rester un élément majeur à minima. S’il fut un joueur d’équipe toute sa carrière, il faudra le prouver tout au long de la saison.

Le cri du cœur Russell Westbrook face aux critiques et aux médias : « J’utilise ma plateforme pour aider les gens à travers le monde. Personne ne me l’enlèvera »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités