*
Connect with us

Actualités

Lamelo Ball impressionne pour sa première vraie performance : « Il grandit sous nos yeux »

Youpi ! Lamelo Ball était passé sous le viseur à cause des très bonnes performances de ses collègues. Cette nuit, c’était bien le héros de la soirée. Dallas est encore demandé à l’accueil avec une défaite de 19 points et un écart atteignant les 30 unités.

Charlotte impressionne en ce début de saison. Brooklyn et Dallas à terre, toutes les équipes ne pourraient pas se le permettre. S’il n’y avait pas Kristaps Porzingis cette nuit, les Nets étaient bien au complet, surtout que Kyrie Irving et Kevin Durant furent plutôt solides. Dans toute cette bonne passe, Lamelo Ball a enfin pu se montrer. Il réalise pour l’instant un bon match sur 2 et le plus important sera d’aligner les performances. Concernant le scoring par ordre, le voici : 0 point, 13 points, 6 points et 22 points. Cette nuit, Lamelo Ball terminera avec une feuille de statistiques plutôt complète : 22 points à 7/10 au shoot, 4/5 à 3 points, 8 rebonds et 5 passes. Beaucoup de progrès sont à noter durant cette rencontre. Une meilleure sélection de shoots donc une meilleure adresse, de meilleurs choix et une conversation du ballon solide. Ses coéquipiers ont été heureux, en premier lieu Miles Bridges, avec qui il forme un duel détonnant, sans oublier son coach :

« Pour nous, il s’agit simplement de construire et de grandir. Nous n’avons pas eu le meilleur camp d’entraînement. Il y a beaucoup de facteurs là-dedans, mais je crois que maintenant nous avons trouvé notre chaussure à notre pied. » James Borrego

« Il grandit sous nos yeux. Tant qu’il joue son jeu et s’amuse, nous voulons juste nous concentrer sur la phase défensive. » Miles Bridges

Beaucoup d’analystes doutaient de son shoot mais pour l’instant, c’est plutôt pas mal, surtout qu’il en prend des sacrément culottés (53.3%). A l’image de son frère lors de ses jeunes années, sa gestuelle est assez bizarre. Rien à dire sur le fouetté du poignet mais ses jambes ont un alignement inédit. La gestion de James Borrego est en tout cas parfaite. Placé dans la seconde unit, cela ne pose pas de problèmes d’égo. Terry Rozier a un caractère de cochon et peut garder ses responsabilités dans le cinq. Au fur et à mesure de la rencontre, Lamelo Ball peut parfois jouer avec Graham ou Rozier. Il devient l’instigateur numéro 1 de l’offense de son équipe mais n’a pas à trop en faire pour scorer grâce à ses collègues meneurs pouvant jouer au poste 2. Peser sans la responsabilité du scoring, c’est un bon deal. Son jeu vient ainsi naturellement et il ne surjoue pas. Être remplaçant permet ainsi de le développer et ne pas rusher son potentiel.

Ce n’est que 4 matchs et il sera intéressant de voir jusqu’où iront les Hornets. Qu’importe, Lamelo Ball fera partie des très bons joueurs de la cuvée 2020. Pas seulement pour cette saison mais pour toute la décennie.

Il est temps d’enterrer 2020 : le programme NBA du nouvel an est servi !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités