L'âge d'or des meneurs pour Tony Parker : "Je pense que le jeu est dans une super époque"
*
Connect with us

Actualités

L’âge d’or des meneurs pour Tony Parker : « Je pense que le jeu est dans une super époque »

Avec des spécimens comme Stephen Curry, Kyrie Irving ou le petit nouveau Ja Morant, la NBA est réellement fournie en meneur d’exception. Rarement, la concurrence à ce poste a été aussi féroce dans l’histoire de la Ligue. Tony Parker a donné son point de vue sur cette génération.

Meneur emblématique des Spurs et meilleur joueur français de l’histoire, Tony Parker a longtemps fait partie des meilleurs meneurs de la NBA. Dans les années 2000, il a pu longtemps se confronter à d’autres meneurs calibre Hall of Fame comme Steve Nash ou Jason Kidd, et un peu plus tard dans cette décennie, Chris Paul et Deron Williams ont pris le pouvoir sans oublier Baron Davis. Lors de confrontations épiques en playoffs, le MVP des finales 2007 a pu se frotter au gratin de la mène. Retraité, le meneur français peut à présent voir tout ça d’un œil extérieur et se montre très élogieux vis-à-vis de cette génération dorée chez les point guards :

« Je pense que le jeu est dans une super époque. Il y a de grands joueurs. J’ai l’impression qu’on est en train de vivre l’âge d’or des meneurs. Il y en a beaucoup qui sont très bons. Maintenant, je vais les regarder et profiter. »

Difficile de le contredire lorsque l’on constate que ces dernières années Stephen Curry est devenu le visage de l’une des plus grandes dynasties de l’histoire et a remporté 2 titres MVP dont l’un à l’unanimité, que Russell Westbrook a enchaîné pour sa part 3 saisons en triple-double de moyenne (malgré sa méforme du moment). James Harden ou encore Damian Lillard sont établis comme faisant partie des 10 meilleurs joueurs au monde encore la saison passée. La ligue pullule de meneurs All-Star comme Kyrie Irving, Chris Paul ou encore très récemment Trae Young et Luka Doncic. Meneur aux mensurations « LeBronesque », l’Australien représente le fer de lance d’une toute nouvelle génération de meneur constituée de jeunes joueurs talentueux et au talent offensif dantesque : Lamelo Ball, De’Aaron Fox, Jamal Murray et même un Darius Garland qui fait déjà rêver tout l’Ohio.

Comme n’importe quel fan NBA, Tony Parker va pouvoir suivre les aventures de notre chère NBA et profiter de chacun des coups d’éclat des meneurs de la ligue qui sont encore très loin de nous avoir tout montré.

L’Oregon est en dépression : Damian Lillard absent deux mois

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités