Connect with us

Actualités

La NBA à nouveau en deuil : le coach mythique du Jazz, Jerry Sloan, est décédé

Malheureusement, l’année 2020 restera jamais ancrée dans l’histoire de la NBA, comme la plus triste saison. Les tragédies se multiplient et c’est avec une immense tristesse qu’on a appris le décès de Jerry Sloan.

Jerry Sloan fut l’un des meilleurs coachs All-Time. Intronisé au Hall of fame en 2009, il a été joueur, avant d’être entraîneur. 2x All-Star et réputé très bon défenseur, son maillot a été retiré par Chicago, Utah et Evansville (NCAA). Une certaine ironie du sort quand on sait comment Michael Jordan l’a empêché d’être champion NBA. Grâce à The Last Dance, certains fans NBA se souviendront de lui comme un homme drôle, en référence à ses conférences de presse en finale NBA. Lors de sa retraite, Jerry venait parfois au match du Jazz et à chaque fois que la caméra se pointait sur lui, les fans devenaient incontrôlables, assez symbolique de leur amour et tout ce qu’avait apporté leur coach.

Malgré qu’il n’ait jamais eu de titre, il fait partie de la crème de la crème avec les Phil Jackson, Gregg Popovich, Don Nelson et consorts. A quel point peut-on résumer la classe d’un homme ? Deron Williams a forcé le limogeage de son coach au début des années 2010. Sloan ne rentrera pas dans une guerre médiatique et prendra ses responsabilités en déclarant que c’était lui qui voulait partir. L’ancien coach était gravement malade et suite à des complications concernant la maladie de Parkinson et souffrant de démence, il nous a quitté. La franchise a réalisé un communiqué :

« Jerry Sloan sera toujours synonyme du Utah Jazz. Il fera toujours partie de l’organisation du Utah Jazz et nous nous joignons à sa famille, ses amis et ses fans pour pleurer sa perte. Nous sommes tellement reconnaissants pour ce qu’il a accompli ici à Utah et pour les décennies de dévouement, de loyauté et de ténacité qu’il a apportées à notre franchise.

Notre entraîneur pendant 23 ans, Jerry a eu un impact énorme sur la franchise du Jazz, comme en témoigne son maillot accroché au plafond de la salle. Ses 1 223 victoires en tant qu’entraîneur de jazz, 20 apparitions en playoffs et deux apparitions en finale NBA sont des réalisations remarquables. Son approche musclée ne fit que le rendre plus aimé. Même après sa retraite, sa présence aux Jeux de Jazz a toujours provoqué une folie du public.

Comme Stockton et Malone en tant que joueurs, Jerry Sloan incarne l’organisation. Il nous manquera beaucoup. Nous présentons nos sincères condoléances à sa femme, Tammy, à toute la famille Sloan et à tous ceux qui l’ont connu et aimé. »

Toutes nos pensées iront directement vers sa famille et ses proches. C’est un véritable monument qui nous a quitté et une nouvelle fois en 2020, la NBA est plongé en plein deuil.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités