Connect with us

News

La draft 2020 s’annonce vraiment inédite : les équipes NBA utilisent des tests de QI pour compléter leurs évaluations

Source photo : Sporting News

La draft 2020 s’annonce dingue de par sa situation. Dans un contexte aussi inédit que celui dans lequel nous vivons actuellement, la NBA et ses traditions sont complètement chamboulées. En plus de la pause forcée de la compétition, de nombreuses cérémonies telles que la loterie, la combine et la draft sont annulées ou repoussées, obligeant donc les dirigeants des différentes franchises à s’adapter et à innover.

L’habituel enchaînement loterie, combine puis draft NBA ne pouvant se tenir dans les conditions habituelles à cause des conséquences de la pandémie de Covid-19, les plans de l’ensemble des franchises de la ligue ont été complètement chamboulés. De ce fait, avec une cérémonie de la draft session 2020 étant désormais annoncée pour le 25 septembre en lieu et place du 25 juin, les équipes bénéficient d’un temps supplémentaire pour adapter leur façon de faire et malgré tout étudier en détail les profils des différents prospects se présentant cette année.

Cependant, en l’absence de l’habituelle draft combine (ayant normalement dû avoir lieu du 21 au 24 mai cette année), le regroupement des différents prospects en un même lieu pour réaliser différents tests et évaluations physiques, le scénario de cette année est clairement inédit. Ces tests ayant d’abord été abordés comme pouvant potentiellement se tenir à distance au cours des dernières semaines, la NBA n’a cependant toujours pas décidé définitivement de leur tenue ou non. C’est pourquoi dans ce contexte inédit, les franchises NBA ont décidé de prendre les devants en remplaçant leurs traditionnels entraînements privés avec les jeunes joueurs au profil les intéressant par des interviews réalisées sur des plateformes telles que Skype ou encore Zoom.

Comme l’a révélé sur Twitter le journaliste Jonathan Wasserman, spécialiste des questions liées à la draft au sein du média Bleacher Report, de nombreuses équipes de la ligue ont innové en introduisant de nouveaux éléments au sein de leurs évaluations en ligne, dont certains se rapprochant des tests de « QI » :

« J’ai été informé que certaines équipes soumettent aux prospects une forme de « tests de QI » lors des entretiens Zoom. Des exercices chronométrés impliquant des formes, des chiffres, la mémoire et la capacité à faire correspondre des éléments. J’ai entendu que les Warriors, les Timberwolves, les Hornets, les Raptors et les Celtics utilisent ces tests.« 

Cette évaluation du « QI » ou quotient intellectuel permet de se faire une idée de l’intelligence d’un joueur, les scouts et dirigeants des franchises souhaitant sans doute se rassurer concernant les profils mentaux et psychologiques de jeunes gens qu’ils n’ont pu rencontrer en tête-à-tête comme les autres années.

Du fait de l’inédite situation que l’écosystème de la NBA est en train de vivre, les staffs des différentes franchises de la ligue sont obligés d’innover pour cerner au mieux les profils techniques, physiques mais aussi mentaux des joueurs qu’ils vont potentiellement choisir au moment où la cérémonie pourra bel et bien se tenir.

Source de l’article : ClutchPoints.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

<script> » title= »<script>


<script>

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News