Connect with us

Actualités

La décla de la nuit : Evan Fournier ne veut pas s’enflammer après avoir été nommé capitaine de l’équipe de France

Equipe de France de Basket – Evan Fournier est nommé capitaine de l’équipe de France, c’est la grande nouvelle de la semaine. Il s’agit d’un certain cap dans une carrière professionnelle mais le joueur des Knicks ne veut pas trop en faire et concrètement, rien ne changera pour lui.

A l’image de Nicolas Batum quand les « vieux » Tony Parker et Boris Diaw sont partis à la retraite, il avait hérité du brassard de capitaine. Lui n’est pas à la retraite mais d’une certaine manière, le passage de flambeau allait se faire un jour ou l’autre. En son absence, c’est ainsi Evan Fournier qui héritera du capitanat, tandis que Rudy Gobert sera le co-capitaine. Son coach a indiqué que c’était logique de confier cette mission à Evan. Pour lui, ça ne change pas vraiment grand chose, déjà car il est un leader dans l’âme, surtout chez l’équipe de France et plus encore, son attitude et son discours font de lui quelqu’un d’important depuis qu’il a intégré l’équipe. Interviewé par Le Figaro, Evan Fournier va continuer à agir comme il l’a toujours fait mais c’est clair que les attentes seront élevées par rapport au prochain euro débutant début septembre, après des jeux olympiques de fou furieux :

« Quand tu es capitaine, tu as forcément des responsabilités, mais ce n’est pas quelque chose que je revendique. Je n’ai pas nécessairement une envie particulière d’être capitaine. De toute façon, le leadership se fait naturellement sur le terrain. Ce sera la décision des entraîneurs et ce sera respecté, c’est tout.

Je suis un leader de l’équipe, très clairement, j’ai un certain poids par rapport à ça. Je suis l’un des plus capés, l’un des plus expérimentés, mais ça s’arrête là. C’est juste une histoire de personnalité et d’expérience. »

Après une saison relativement décevante chez les Knicks, Evan Fournier aura à coeur de prouver qu’il est en très grande forme. La France devra revenir avec une médaille si elle veut prouver être une grande nation, même sans deux de leurs meilleurs joueurs.

Jayson Tatum tacle sèchement Twitter et ESPN : « C’est le monde dans lequel nous vivons non ? »

3 Comments

3 Comments

  1. Pingback: Quand Evan Fournier doit mettre des amendes à ses coéquipiers en équipe de France...

  2. Pingback: Pourquoi Evan Fournier doit mettre des amendes à ses coéquipiers en équipe de France ?

  3. Pingback: Nicolas Batum remet un fan à sa place : les gens ont des ailes qui poussent sur les réseaux, partie 138

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités