*
Connect with us

Actualités

La bulle a laissé des traces : Aaron Gordon fait ses valises et quitte Disney, merci Kyle Lowry

Source de l'image : Joe Murphy/NBAE via Getty Images.

Au sein d’un contexte chargé, la NBA s’est mise en pause quelques heures pour protester contre les violences policières et les inégalités raciales touchant la communauté afro-américaine. Blessé et touché par les évènements du moment, Aaron Gordon a préféré quitter la bulle même si son équipe est toujours en course.

Au cœur de cette période historique pour la NBA et le monde du sport, marquée par le boycott des matchs de playoffs des deux derniers jours en signe de protestation contre les violences policières et en réaction à l’affaire Jacob Blake, le départ de la bulle d’Aaron Gordon est passé quasi inaperçu. En même temps avec une actualité aussi chargée et si importante, dépassant largement l’aspect sportif, on peut comprendre que cet élément soit laissé sur le côté.

Le joueur du Magic d’Orlando, absent depuis le 5 août et sa blessure à la cuisse contractée face aux Raptors, n’a pas fait son retour sur les parquets depuis. Cette blessure semblait d’ailleurs évitable puisque consécutive à un geste pas très fair-play de la part de Kyle Lowry, ce dernier ayant délibérément retenu Gordon par le bras alors qu’il montait au cercle. Un court accrochage entre les deux hommes avait d’ailleurs eu lieu à la suite de cet événement, laissant penser que la blessure de Gordon était d’une gravité moindre.

Cependant, depuis, l’ailier du Magic n’a pu retrouver les parquets et a donc choisi de quitter la bulle jeudi 27 août. Comme l’a confirmé Shams Charania de The Athletic sur Twitter, le joueur a mûri son choix du fait de « sa blessure à la cuisse et des événements des derniers jours au sein du campus« . Logiquement absent depuis l’entame des playoffs, Gordon n’a pu que soutenir du bord du terrain ses coéquipiers du Magic face aux Milwaukee Bucks, un adversaire leur étant largement supérieur. Malgré une victoire inaugurale (122 à 110), Orlando n’a pu faire le poids avec Giannis Antetokounmpo et ses coéquipiers par la suite et est désormais au bord de l’élimination, mené trois matchs à un avant le match 5 des prochains jours.

Cette saison, Gordon (24 ans) a alterné le bon et le moins bon et globalement déçu. Lors des 62 rencontres auxquelles il a pu prendre part, le versatile poste 3/4 du Magic a tourné à 14,4 points à 43,7% au tir dont 30,8% à trois points, 7,7 rebonds et 3,7 passes de moyenne. Désormais pile à la moitié de son contrat de quatre ans et 80 millions de dollars signé en 2018, et free agent en 2022, Gordon arrive à un tournant de sa carrière. S’il veut continuer à progresser et non stagner comme il semble le faire depuis deux ans malgré une progression au tir, le joueur va devoir réfléchir à son avenir proche. Est-ce qu’un nouveau départ ne serait pas nécessaire pour progresser et enfin maximiser le potentiel qu’on lui prête depuis sa draft en 4e position par Orlando en 2014…

Sans Gordon ni Isaac, blessés, et face à un adversaire ultra coriace, le Magic fait de son mieux lors de ce premier tour de playoffs mais devrait rapidement rejoindre « Air Gordon » , rentré chez lui en avance par rapport à ses coéquipiers. Gordon arrive lui à un tournant après une saison moins aboutie que voulu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités