Connect with us

Actualités

La bonne nouvelle du jour : Caris Levert opéré du cancer du rein, c’est repos maintenant !

Un peu de lumière dans ce monde de fou. Caris Levert n’est plus en danger, fort heureusement. S’il faut encore quelques temps avant de le revoir sur un terrain de basket, le jeune joueur de 26 ans va bien et son cancer a été traité. Quelle histoire de dingue, ce transfert est vraiment tombé à pic…

Caris Levert réalise une saison pour le moins bizarre. Ne s’étant pas trop habitué à son rôle de 6ème homme, l’ancien numéro 22 des Nets tourne cette saison à 18.5 points, 4.3 passes et 6 rebonds (43.5% au shoot dont 35.9%). Désormais à Indiana, l’arrière a subi une intervention chirurgicale pour traiter le carcinome rénal de son rein gauche. Maintenant, il faudra du repos à plein temps. C’est le docteur Jason Sprunger qui s’en est occupé dans son hôpital (Community Hospital North). Petit rappel, voici le trade dans lequel il était impliqué : transfert à 4 équipes, James Harden chez les Nets et Victor Oladipo chez les Rockets. L’ancien lieutenant de D’Angelo Russell est out indéfiniment jusqu’à nouvel ordre.

Tout ça aurait pu très mal finir. Durant la phase des tests physiques, Caris Levert s’est vu découvrir une petite masse sur son rein, avant que le trade soit finalisé. Indiana aurait très bien pu refuser le transfert mais a vu le long terme et n’y est pourtant pas obligé. Un geste d’une grande classe ! Désormais coéquipiers, Myles Turner est heureux de ce move : « J’ai toujours connu Caris de loin, je ne l’ai jamais connu personnellement. J’ai toujours entendu de grandes choses à son sujet, évidemment en tant que basketteur et individu, donc je pense que c’est ce que nous avons dans cette culture. Il s’intégrera si parfaitement quand ce sera le cas, mais pour le moment, nous ne sommes pas vraiment inquiets à propos du basket avec lui. Nous voulons qu’il continue à se battre. Je pense que c’était une vraie victoire pour l’organisation. »

Il y a souvent eu des « si » dans les Pacers ces dernières années mais si Caris Levert revient à son vrai niveau, accompagné de Malcolm Brogdon, Justin Holiday, Myles Turner et Domantas Sabonis, Indiana pourrait jouer les grands rôles au sein de la conférence est. Mais la bonne nouvelle avant tout, c’est que la vie de Caris Levert est hors de danger.

Usher et Justin Timberlake, de la vie de fan à « propriétaire NBA »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités