Connect with us

Actualités

Kevin Durant s’exprime sur la dernière action des Spurs…

NBA – Un Holdup d’un côté, un choke de l’autre, chacun choisit ses mots avec parcimonie pour décrire la fin de match entre les Suns et les Spurs. Kevin Durant avait réalisé la partition parfaite avant de « perdre » le ballon dans les dernières secondes de la rencontre.

Si vous vous êtes couchés à la mi-temps et que vous êtes fans des Spurs, les regrets doivent vous envahir. La NBA a offert quelques remontadas en ce début de saison mais celle-ci est sans doute la plus belle. Déjà car le match passait à antenne nationale et qu’il se voyait affronter en quelque sorte -toutes proportions gardées – le « passé » et le « futur », en présence de Kevin Durant et Victor Wembanyama. Deux phénomènes physiques, athlétiques et techniques dus à leurs tailles et leurs mensurations uniques. On a bien vu l’ambiance dans le public, mais aussi sur les réseaux, quand les deux hommes s’affrontaient en face à face, comme lorsque Kevin Durant est allé planter un shoot monstrueux sur la tête de Wemby, l’excitation était électrique. Mais revenons à cette fameuse action. Après une claquette dunk immense de Victor Wembanyama, Kevin Durant hérite du cuir et s’attend à shooter des lancers. L’histoire sera toute autre puisque Tre Jones et Keldon Johnson le trappent. Tout le monde attendait une faute mais il n’en sera rien, le numéro 3 des Spurs chipe la ballon et s’envole au cercle :

« Je m’attendais à ce qu’ils me trappent », a déclaré Durant, « mais c’est hors de mon contrôle. J’essaie de réussir une action, mais c’est arrivé si vite. J’aurais dû m’y accrocher. »

S’il ne parle pas de l’arbitrage, c’est tout le contraire de son coach Frank Vogel. Ce dernier persiste et signe, il y avait faute sur Kevin Durant assène t-il en conférence de presse et vu comment  KD saigne après cette action, on ne peut que lui accorder raison. Les Suns avaient un temps mort et Frank Vogel n’a pas voulu le prendre car la passe d’Okogie sur Durant semblait sereine. Les Spurs n’ont mené qu’une petite seconde dans tout le match et avec 20 points d’écart, Phoenix n’a pas perdu la rencontre sur cette seule et unique action. Kevin Durant termine la rencontre avec 26 points à 12/19 au shoot, 7 passes décisives mais 5 ballons perdus. Bradley Beal et Devin Booker sont out indéfiniment mais attention à ne pas tirer sur l’ambulance. KD est un joueur assujetti aux blessures et à 35 ans, c’est un crime de le faire jouer 37 minutes tous les soirs, comme ce fut le cas hier.

Les deux équipes s’affrontent à nouveau dès demain et on doute que Kevin Durant est déjà prêt à se venger. Le match nous a offert un merveilleux spectacle, on espère de même, surtout que Phoenix a besoin de lancer sa saison avec seulement 2 victoires et 2 défaites pour l’instant.

La première paye d’Evan Fournier, un piège sans nom : « Je me rends compte que tu peux péter les plombs, t’as 19 ans, tu connais rien à la vie »

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Kevin Durant réagit au grand retour de Devin Booker

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités