Kevin Durant s’explique sur ce qui s’est passé en finale : « Pas mal de personnes me disaient de ne pas jouer, me mettaient la pression pour ne pas le faire » – The Daily Dunk
Connect with us

News

Kevin Durant s’explique sur ce qui s’est passé en finale : « Pas mal de personnes me disaient de ne pas jouer, me mettaient la pression pour ne pas le faire »

Source photo : Robert Hanashiro - USA TODAY Sports

Kevin Durant a connu une saison assez paradoxale avec les Warriors. Si elle a été plus qu’aboutie d’un point de vue individuel, lui et ses coéquipiers ont été battus par les Raptors en 6 manches. Calice jusque la lie, KD s’est rompu le tendon d’Achille pendant les séries. Et ce qu’en pense l’intéressé ? Il s’en fiche, il voulait jouer.

On avait pris l’habitude de voir Kevin Durant du côté de la Baie (enfin à San Francisco) un peu avant la reprise de la saison, mais ce ne sera désormais plus le cas, puisque il joue désormais du côté de Brooklyn. L’occasion pour lui dans The Michael Slay Show on ESPN 98.7 FM de revenir sur New York, sur Brooklyn… et sur les dernières Finales NBA. Et quand Michael Slay demande au Snake de revenir sur le match 5, sur sa terrible blessure qui lui a valu une rupture du tendon d’Achille, il est catégorique, il en a rien à foutre, lui ce qui l’intéresse, c’est le jeu, et rien que le jeu.

« J’étais excité, comme un enfant. Je voulais jouer. C’était les Finales, on avait l’opportunité de gagner une autre bague…pas mal de personne me disaient de ne pas jouer, me mettaient la pression pour ne pas le faire, mais personne ne pouvait m’arrêter à ce moment. Quoiqu’il arrive, je voulais jouer, je pensais que ça irait bien, je me sentais bien sur le parquet et on essayait de gagner, j’étais dedans, et ma blessure, bah ça arrive… »

On le sait, KD est un pur compétiteur, et ce n’était pas une blessure qui allait l’arrêter. Le nouveau numéro 7 VEUT jouer, peut importe le prix. Et là, il a payé. Rupture du tendon d’Achille au match 5, obligé de quitter le terrain, son dernier match sous la tenue des Warriors (ils perdront le match 6 et Klay Thompson à l’Oracle Arena)… et pourtant ? Pas de regrets. Un compétiteur. Un traître ? Non, simplement Kevin Durant.

Il aurait pu gagner une troisième bague (peut-être ?) s’il avait attendu encore un peu, il aurait pu garder son tendon. Et pourtant ? KD le prend bien, cette blessure fait partie de sa vie. Il a joué le risque, il en assume les conséquences. La doctrine KD.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News