Julius Randle : "je veux que ce soit ma maison et que ce soit quelque chose sur le long terme"
*
Connect with us

Actualités

Julius Randle : « je veux que ce soit ma maison et que ce soit quelque chose sur le long terme »

Source photo : NBA.com
Les Lakers ne voulaient plus vraiment de lui (enfin ils voulait surtout de l’argent), Anthony Davis voulait de lui, Julius Randle a fini par signer aux Pelicans, et ce n’est pas qu’un one shot.

Suite au départ de DeMarcus Cousins, Anthony Davis s’est tout de suite lancé en mode recruteur, et a harcelé Julius Randle pour que celui-ci rejoigne les Pelicans. Forcément, quand un joueur vous veut vraiment, ça aide. L’ailier fort a vraiment apprécié le soutien du joueur formé à Kentucky, comme le néo Pelican.

Il m’a appelé pour plier l’affaire. Qu’ils pense que je corresponds parfaitement à ce plan et me voit faire partie du futur de l’équipe signifie beaucoup. Je serai au front avec lui à chaque match. Vous n’avez pas à vous préoccuper du fait que je vais tout donner.

Surtout qu’aux Lakers, la flexibilité passait avant et la franchise ne voulait pas lui proposer un contrat sur le long terme. Donc à New Orléans, le gaucher se sentira comme à la maison, surtout que la franchise a fait le forcing afin de le signer. Le joueur va se sentir aimer, ce qui n’était pas forcément le cas à Los Angeles, notamment au niveau des dirigeants.

Très complet, Julius Randle est prêt à faire des ravages, d’autant plus qu’il a pu remarquer le potentiel de cette équipe lors des derniers playoffs. Certes, ce défi sera hardcore, mais c’est un groupe assez jeune, qui peut apprendre et progresser en très peu de temps et par conséquent, l’ailier fort veut être ici sur le long terme.

Pour moi il n’est pas question de cette saison ou de la prochaine, je veux que ce soit ma maison et que ce soit quelque chose sur le long terme. J’ai le sentiment que c’est un groupe de jeune joueurs, qui ont de l’énergie et qui peuvent grandir ensemble. 

On ne sait pas encore s’il sera titulaire, cependant, les Pelicans disposent de trois intérieurs (avec Anthony Davis et Nikola Mirotic) qui sont complémentaires. 16 points, 8 rebonds et 3 passes par match, Julius Randle peut encore faire mieux sachant qu’il a déjà affirmé qu’il jouerait pour les autres.

Remplacer DeMarcus Cousins par Julius Randle, ce n’est pas un upgrade, mais c’est vraiment pas mal. Le joueur aimerait découvrir les playoffs pour la première fois, et il jouera comme un bête aux Pelicans.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités