Connect with us

Actualités

John Wall active sa player option à 47 millions de dollars

John Wall

John Wall, joueur des Rockets depuis deux saisons, a décidé d’activer sa player option prévue dans son contrat. Le meneur jouera donc (ou pas) dans le Texas la saison prochaine et touchera 47 millions.

Ce n’était qu’une question de temps avant que John Wall décide d’activer sa « player option » à hauteur de 47 millions de dollars. C’est son agent, Rich Paul, qui a prévenu les Rockets de cette décision. Le meneur ira donc jusqu’à la fin de son contrat et sera libre de s’engager avec la franchise de son choix l’année prochaine.

Avec ce montant pharaonique, John Wall sera même le deuxième joueur le mieux payé sur la saison 2022 – 2023, juste derrière Stephen Curry avec 48 millions de dollars. Mais toujours selon les informations de The Athletic et de Shams Charania, le front office des Rockets et les représentants de John Wall continuent de discuter pour essayer de trouver une solution, loin des Rockets pour le meneur.

Mais alors comment peuvent-ils faire ? Il y a plusieurs possibilités, celle d’un trade d’abord, mais elle semble très compliquée surtout vu le salaire du joueur, d’autant plus qu’il sera libre l’année prochaine. Sinon, la franchise pourrait proposer une rupture de contrat à l’amiable, un « buy-out ». Mais cette solution coûterait tout de même cher à Houston. Bref, c’est un vrai casse-tête pour le front office.

La saison dernière, John Wall n’a pas joué un seul match et a touché 44 millions de dollars. En début de saison, la franchise souhaitait trouver une nouvelle destination où le meneur pourrait poser ses valises, mais aucune proposition de trade ne s’est présentée. Les Rockets ont de leur côté préféré donner du temps de jeu aux jeunes comme Jalen Green, Kevin Porter Jr ou encore Kenyon Martin Jr.

On peut se demander si la franchise va continuer à vouloir développer les jeunes au détriment de John Wall. C’est bien possible, en tout cas, les Rockets n’intègrent pas du tout le meneur dans leurs plans. Ils disposent en plus du troisième choix de la Draft (jeudi soir) qui leur ramènera encore un jeune talent. Soit Jabari Smith, soit Chet Holmgren ou soit Paolo Banchero.

John Wall touchera donc 47 millions l’année prochaine, reste à savoir s’il restera aux Rockets ou non. En tout cas, il ne rentre pas dans les plans de la franchise, mais il a bien l’intention d’encaisser son chèque même s’il ne joue pas.

Doris Burke, d’athlète universitaire à la référence du journalisme féminin et inspiration de la nouvelle génération

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: John Wall et les Rockets en pleine négociation pour un buyout : on va peut-être enfin le revoir sur un terrain de basket

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités