*
Connect with us

Actualités

Joel Embiid répond à Ben Simmons en toute franchise : « Nos équipes ont toujours été construites selon ses besoins »

Joel Embiid ne compte pas faire de Ben Simmons le gentil de l’histoire, bien au contraire. Lui assume toutes ses pensées et dans cette NBA aseptisée, ça fait un bien fou. L’ancien meneur des Sixers a réussi son pari, être une distraction.

On l’entend presque chaque saison, la NBA serait devenue pour les fans, beaucoup trop lisse, beaucoup trop langue de bois. Pas avec Joel Embiid, qui en a marre de voir les Sixers passer pour des méchants. Le camp de Ben Simmons a fait savoir que le meneur de jeu ne voulait plus jouer avec Joel Embiid, pour problème de complémentarité. « Le camp de Ben Simmons » puisque pour l’instant, on ne sait pas vraiment qui parle, si c’est le joueur, son agent (voire ses proches) qui sait ? Comme en playoffs, l’australien a peur de se montrer et ce serait bien d’assumer ses paroles. Jojo lui a donc répondu sans état d’âme :

« Nos équipes ont toujours été construites selon ses besoins. C’est donc surprenant de voir ça. Même en revenant en arrière, la raison pour laquelle nous avons signé Al, nous nous sommes débarrassés de Jimmy, ce qui je pense est une erreur, c’est juste pour faire en sorte qu’il ait le ballon entre les mains. »

La réponse de Joel Embiid est en tout cas très longue. Il trouve que c’est irrespectueux d’avoir réalisé une telle sortie, notamment envers ses coéquipiers  : « La situation est décevante ». Jojo ne comprend pas la logique de son futur ancien coéquipier. Il n’y a qu’à voir l’évolution entre les deux joueurs, celui qui a le plus modifié son jeu, c’est bien le camerounais. Le pivot ne lui en veut même pas de ne pas s’être adapté et n’avoir pas développé son shoot, mais de là à dire que Simmons est incompatible avec lui, c’en était trop pour Embiid. Le plus triste dans cette histoire n’est pas de savoir qui a tort ou raison. C’est de voir deux joueurs de la même équipe laver leur linge sale en public. Joel Embiid ne fait que répondre aux questions, pendant que Ben Simmons passe pour la victime… On retiendra le mot de la fin pour le franchise player des Sixers :

« Nous sommes une meilleure équipe avec lui, c’est certain. »

Morey va devoir agir pour la santé mentale de son équipe. Si ça continue ainsi, la saison sera vite jeter à la poubelle. Après James Harden et Kawhi Leonard, c’est donc un autre All-Star qui vit un divorce, très, très sale !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités