Connect with us

News

Jeremy Lin raconte comment un Kobe Bryant même out, démontait ses partenaires

Source photo : NBA

Quand elle n’est pas au débat, l’heure est à l’anecdote en ce moment en NBA. Celle-ci concerne Kobe Bryant et Jeremy Lin s’occupe de jouer le rôle du narrateur.

Durant la saison 2014-2015, Jeremy Lin est un Laker. Bien que son équipe ne gagne pas un match ou presque, l’homme qui a vécu aux heures de la Linsanity, livrera une de ses dernières bonnes saisons, surtout sur un point de vue de la santé. Jeremy Lin tournera à 11.2 points et 4.5 passes. Plus encore, il réalise 74 matchs, ce qui reste un sacré miracle pour lui. Au cours de sa carrière, le joueur a souvent été blessé et n’a réalisé qu’une saison (82 matchs) à temps plein. L’année suivante, il aura un très beau rôle à Charlotte, en étant au top physiquement mais par la suite, la descente aux enfers sera violente en étant abonné à l’infirmerie.

Durant un podcast avec Danny Green, il raconte comment Kobe Bryant était virulent, même quand il était blessé. Jeremy Lin raconte que le numéro 24 des Lakers était venu à l’entraînement un jour de février, après avoir réalisé ses soins. C’est la veille de la trade deadline, Bryant entre dans la salle de l’entraînement. Les joueurs sont contents de le voir, surtout que durant cette saison, il a souvent été blessé. Le Mamba explique alors la raison de sa venue :

« Je suis juste venu dire au revoir aux clochards qui vont être échangés demain. »

The OtherArena :: View topic - 2014-2015 L.A. Lakers Thread (Hail ...

Il était une fois Kobe et Jeremy Lin…

Du pur Kobe Bryant dans le texte. Durant ces deux dernières années, il a souvent été virulent avec ses coéquipiers, qui étaient vraiment jeunes à cette époque. Comme par exemple où le natif de Pennsylvanie avait traité ses coéquipiers d’avoir été softs comme du papier c*l.
Cette anecdote de Jeremy Lin montre à quel point son coéquipier de l’époque, était dur avec les siens, même quand il n’y avait plus d’objectif collectif. S’il pouvait trashtalker quelqu’un, alors il le faisait et c’est une facette de Kobe que personne n’oubliera, peut être la plus méconnue.

Le garçon n’aimait pas perdre et les dossiers tel que celui-là devrait à coup sûr être nombreux. La vidéo n’aurait pas été de trop…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News