Connect with us

Actualités

Jayson Tatum voulait être drafté par les Suns : un appel de Coach K et tout a changé

Source photo : Bleacher Report

Combien de joueur ont changé leur destin par un workout excellent ou médiocre ? Beaucoup. Il semblerait que ce soit encore le cas avec Jayson Tatum. Sauf que cette fois, c’est Coach K qui l’a convaincu d’aller à Boston pour un workout, pour son bien. Bingo.

Les drafts et les workouts, ça combine bien pour nous offrir quelques anecdotes. Et un voilà une de plus parmi tant d’autres. En 2017, les Celtics ont le troisième choix de la draft et ils sont plutôt bouillants sur Jayson Tatum. Or, l’ailier voulait absolument être drafté par Phoenix grâce à Earl Watson [coach de l’époque] qui lui avait vendu du rêve. 

Je pensais que j’allais à Phoenix. Earl est mon gars. Je suis allé dîner avec lui le jour suivant [le workout]. Je me souviens qu’il m’a pris. Il m’a conduit autour et m’a montré où tous les joueurs vivaient. J’ai appelé ma famille, j’ai appelé ma mère et j’étais genre : ‘je veux aller à Phoenix’. 

Sauf que voilà, l’inusable et emblématique coach de Duke, Mike Krzyzewski a passé un petit coup de fil à son ancien ailier, qui a probablement changé, sa carrière NBA. Car sans Coach K des tas des choses auraient changé pour Phoenix, pour Boston, pour Jayson Tatum. Aujourd’hui encore, le néo All-Star s’en souvient. 

Il [Coach K] était du genre ‘hey Jayson, les Celtics ont appelé, ils veulent que tu viennes au workout. Je pense que Brad Stevens est un grand coach, c’est un super endroit, tu vas beaucoup apprendre. Je ne savais pas où j’allais aller. J’ai compris que ce serait Boston ou Phoenix et lorsque j’ai finalement entendu mon nom, c’était de loin le plus jour de ma vie parce que c’est pourquoi j’ai travaillé pendant 16 ans mais une part de moi ne voulait pas aller à Boston.

Bon, finalement, on peut dire que l’année rookie de Jayson Tatum s’est plutôt bien passée. Tout d’abord, une saison régulière très bonne, puis une campagne de playoffs sensationnelle, où l’ailier a step-up et n’a pas eu peur de jouer les yeux dans les yeux avec LeBron James. Alors que dans le même temps à Phoenix…c’était les vacances. 

Evidemment, il est impossible de prévoir ce qui aurait pu se passer avec un duo Jayson Tatum – Devin Booker. Toutefois lorsqu’on fait le comparatif avec Josh Jackson (sélectionné en quatrième position), c’est assez drôle. Car la seule chose que l’on retient du passage de Josh Jackson dans l’Arizona, ce sont ses erreurs de conduite. 

L’histoire entre Jayson Tatum et les Celtics est magnifique. Et pourtant, elle aurait très bien pu ne jamais débuter. A l’époque, l’ailier All-Star était bouillant pour jouer chez les Suns. Coach K a appelé, l’histoire a changé. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités