Connect with us

Actualités

Jayson Tatum s’exprime sur les leçons de la série face au Heat

NBA – C’est avec une équipe épatante que les Celtics, emmenés par Jayson Tatum, ont effacé le Heat de Miami dans cette série, avec très certainement un esprit de revanche par rapport à leur défaite l’an dernier en finale de conférence. Une victoire à +34 dans ce Game 5 qui vient sceller le sort de Miami et boucler la boucle d’un face à face qui dure depuis déjà un bon moment. Mais qu’est-ce qui a permis aux Celtics de surpasser à ce point le Heat de Miami ?

« C’est ainsi que les choses devraient se passer : nous devrions apprendre de nos erreurs et des choses que nous aurions pu mieux faire et les appliquer à la saison suivante, parce que nous essayons d’avoir un résultat différent cette année », a déclaré la star des Celtics, Jayson Tatum, ajoutant que la victoire était nécessaire à la prise en maturité de Boston en tant qu’équipe.

Durant toute cette série, Boston a su montrer son avantage sur tous les flancs. C’est une équipe qui a su tirer profit des failles de son adversaire, notamment la profondeur sur les premiers matchs de série. On doit dire que très peu de doutes ont plané sur cette équipe, même quand elle a été dominée notamment dans ce Game 2. Une égalisation (1-1) qui n’a eu pour effet que de remobiliser les troupes de Boston, qui n’ont été menés que 56 secondes au cours de leurs quatre victoires dans la série.

On doit dire qu’il y a eu plusieurs complications qui ont pu expliquer un manque dans le jeu du Heat : absence de Jimmy Butler (blessé au genou), de Terry Rozier (problème au cou) et Jaime Jaquez Jr. (fléchisseur de la hanche) a manqué ce Game 5.

Du côté des Celtics, hormis un Kristaps Porzingis qui s’est blessé au mollet droit lors du Game 4 l’éloignant des terrains pour « plusieurs matchs », c’est un effectif très performant et solide qui a su enchaîner les matchs et dérouler dans les 3/4.

Pas étonnant pour un joueur qui dans cette première partie de série cumule 26,9 points de moyenne, 10,4 au rebond et 5,4 d’assists.

Et il n’est pas le seul d’ailleurs ! En effet, l’arrière Derrick White s’est illustré mercredi en marquant 25 points, deux soirs après avoir inscrit 38 points, un record en carrière contre Miami. Ses 13 tirs à 3 points au cours des deux derniers matches sont les plus nombreux pour un joueur des Celtics sur une période de deux matches en post-season, selon ESPN Stats & Information.

L’émergence de White illustre pourquoi Jaylen Brown estime qu’il est trop simpliste de suggérer que Brown et Tatum doivent faire plus offensivement en l’absence de Porzingis.

« Il faut continuer à jouer comme on le fait depuis le début de notre carrière et continuer à montrer notre progression en faisant confiance à nos coéquipiers », a déclaré Jaylen Brown. « Je pense que si nous voulons gagner, nous devons le faire en tant qu’équipe.

Boston attend maintenant son adversaire du deuxième tour. Nous assistons là au renouveau d’une équipe de Boston qui on le rappelle, n’a pas gagné cette finale depuis 2008. Les Cavs, quatrième tête de série, mènent 3-2 contre le Magic, cinquième tête de série, avant le match 6 qui aura lieu ce soir à Orlando.

Joël Embiid clame son amour à New-York

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités