*
Connect with us

Actualités

Jaren Jackson Jr tape son record en carrière : 27 points et la victoire face aux Kings

Source photo : Youtube

C’est encore d’un rookie que nous allons parler aujourd’hui. Pour une fois, ce sera ni Luka Doncic, ni Trae Young. Ni même Ben Simmons (oui cette blague fonctionne toujours).

Eh oui, aujourd’hui c’est Jaren Jackson Jr qui fait parler de lui. Arrivé en toute discrétion à Memphis, l’intérieur réalise un début de saison NBA très intéressant. Drafté en 4ème position, sa relative discrétion, à l’image de sa franchise des Grizzlies, fait qu’il n’est pas un des rookies dont on entend le plus parler, et pourtant il est bien l’un des joueurs les plus talentueux de cette cuvée. D’ailleurs, quand on avait demandé leur avis à ses potes de la cuvée 2018, la plupart d’entre eux avaient affirmé qu’il était le joueur qu’ils voyaient avoir le meilleur niveau dans quelques années. Et cette nuit encore, il a justifié les attentes autour de lui. Si le match Grizzlies-Kings n’a pas accouché d’un spectacle super bandant, Jaren Jackson Jr en a tout de même profité pour signer son record en carrière : 27 points (11/16 au tir), 6 rebonds, 4 interceptions et 2 contres.

Une belle polyvalence donc, qui fait de lui un joueur totalement complémentaire de Marc Gasol. Son évaluation de 31 sur la rencontre ne trompe d’ailleurs pas, elle est même au dessus de celle de son coéquipier (25) qui a pourtant été décisif dans le money-time. Mais plus que des stats, c’est son intelligence de jeu qui fait le bonheur de son équipe. Il n’a pas hésité à faire souffrir Nemanja Bjelica, Grand, puissant et mobile, Jaren Jackson Jr n’hésite pas à prendre position au poste et commence déjà à devenir difficile à gérer pour les défenses. Et avec 2 contres de moyenne en 25 minutes de jeu, son impact se fait aussi ressentir de l’autre côté du terrain. Parfois trop, puisqu’il a tendance à faire trop de fautes, comme hier où il a du rejoindre le banc en fin de rencontre. Pas de quoi inquiéter son coach, qui est le premier à s’extasier devant le potentiel de son joueur :

 » Le pire, c’est qu’il ne sait même pas encore à quel point il peut être bon. Il commence à peine à en prendre conscience.  » J.B Bickerstaff via ESPN

https://www.youtube.com/watch?v=dkYqryKA68E

Résultat, c’est tout Memphis qui en profite, eux qui profitent de la victoire de cette nuit pour occuper la 4ème place de la conférence Ouest. Un bel exploit pour une franchise que l’on pensait en chantier total non ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités