Connect with us

Actualités

J.R Smith et Dion Waiters ou le miracle du basket : les deux joueurs ont tapé fort dans la victoire contre les Wizards

Source photo : Twitter Lakers

Qui aurait pu croire que J.R Smith et Dion Waiters allaient se faire une place dans la rotation des Lakers ? Certainement pas nous. Los Angeles l’emporte 123 à 116, en partie grâce aux deux hommes qui ont tapé fort dans l’œil de leur coach.

Les deux équipes terminaient cette nuit leur pré-saison, avec le dernier scrimmage. Les deux stars de la soirée se nommeront Dion Waiters et J.R Smith. Le premier cité devait se montrer et il l’a fait. Incisif pour créer du jeu pour ses partenaires (6 passes), il n’a pas hésité à shooter, parfois même trop. Son profil est intéressant pour Los Angeles, qui n’a pas vraiment de joueur capable de se créer son propre shoot hormis les deux superstars. Auteur de 18 points, il plante un gros dagger à 3 points et surtout le lay-up reverse dans la dernière minute, alors qu’il n’y avait que 3 points d’écart. Le match de J.R Smith est encore plus impressionnant car il avait l’efficacité. Son profil est aussi intéressant, grâce à sa différence avec Dion Waiters. Si Danny Green est un shooteur ultime, personne ne peut prendre des shoots avec opposition comme J.R. De plus, sa relation avec Lebron James est spéciale et sa productivité n’en sera que meilleure. Son 6/7 à 3 points est assez évocateur, en notamment étant le meilleur marqueur du match (20 points).

Cette rencontre fut à vocation offensive. Les deux équipes atteignent plus de 110 points et surtout, shootent à plus de 50%. La défense a d’ailleurs complètement disparu en fin de match. Les Lakers et Wizards combineront 73 points dans le seul 1er quart-temps. Parmi les joueurs diablement efficace, on retiendra Alex Caruso, qui a marqué plus de points que Quinn Cook, tant dans le sens propre que figuré. Rui Hachimura montrera de nouvelles bonnes choses, sa capacité à dominer à l’intérieur mais aussi quelques beaux moves au poste bas (19 points). Ce match a fini par ressembler à de la pure summer league, avec  concours de 3 points et d’un contre un. Vivement la vraie saison, plus que jamais.

Dans 48 heures, l’histoire sera toute autre. Les matchs commenceront officiellement et la tension sera palpable et l’équipe des Lakers bien différente. Quant à Washington, elle se battra avec ses armes pour essayer de créer l’exploit.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités