*
Connect with us

Actualités

Il y a 1 an jour pour jour, Kyrie Irving a perdu son grand père : « Il était mon plus grand fan, et il était clairement avec moi ce soir. »

On a été très bavard sur la performance de Kyrie Irving, peut être même encore plus que le match en lui même. Rien de plus normal puisque la rencontre avait une saveur assez spéciale pour le nouveau meneur des Nets.

Rappelez vous de ce moment à Boston où Kyrie Irving avait promis de prolonger. Tout allait bien mais quelques jours plus tard, il perd son grand père et il a remis toute sa carrière et même sa vie en perspective. Son décès l’a touché et il n’était plus vraiment lui même lors de la saison. On se rappelle que lors du media day avec les Nets il y a un mois, il s’en est expliqué : »Ils m’aimaient à Boston, j’aimais les fans de Boston. Et deux semaines plus tard, les choses étaient vraiment difficiles pour moi. Je suis allé à l’enterrement de mon grand père le 23 octobre et ça m’a enlevé beaucoup de joie de  vivre… Et j’ai réagi de manière inhabituel. »
Ainsi, il a senti que son destin ne pouvait être ailleurs qu’à Brooklyn. Les Nets qui étaient son équipe de cœur, étant un gamin du New Jersey. Il a rêvé aux highlights de Jason Kidd, Vince Carter ou encore Kenyon Martin avec son grand père. Hier il a senti tout simplement une énergie supplémentaire pour livrer un des meilleurs matchs de l’histoire de la franchise des Nets :

 « Il fallait que je fasse un choix pour être heureux, et mon grand-père aurait juste voulu que je le fasse ainsi. Il était mon plus grand fan, et il était clairement avec moi ce soir. Je l’ai senti, et je sais qu’il sera avec moi pendant toute cette aventure. »

Une soirée remplie d’émotions et sans doute que ses coéquipiers étaient au courant. Son équipe a d’ailleurs été toute sauf timide de compliments vis à vis de son joueur. Jarrett Allen disait de tonton Drew que lorsqu’il a le ballon en mains, le numéro 11 de Brooklyn sait absolument tout faire. Pour son coach Kenny Atkinson, si le joueur doit mettre 50 points, il mettra 50 points, s’il doit faire 15 passes décisives, il réalisera 15 passes décisives. Ce n’est que le début d’une grande relation entre les deux parties. Ils apprennent encore à se connaître et Kyrie ne va pas réussir à être sur la même longueur d’ondes de ses coéquipiers dès le 1er match, ça mettra du temps. Il a en tout cas été très heureux de pouvoir jouer sous les yeux de sa famille, tout en étant soutenu par ses nouveaux fans et teammates.

Si le parquet est d’un chelou, voir Kyrie Irving avec le maillot des Nets reste magnifique et on a l’impression qu’il a toujours fait partie de la franchise, à l’image de Jimmy Butler avec le Heat.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités