*
Connect with us

Actualités

Fun fact du jour : R.J Barrett est on fire à l’extérieur et catastrophique à la maison

Les Knicks sont bien, très bien même avec un bilan presque à l’équilibre avec 8 victoires et 9 défaites. Outre la défaite face à Sacramento, New-York surprend cette saison. R.J Barrett est décrié de toute part, l’arrière est pourtant productif… à l’extérieur et c’est là toute l’ironie du sort. Dans un calme certain, le plus célèbre gaucher du Canada est en train de réaliser de net progrès par rapport à l’an passé, un peu à l’image de son équipe.

Un certain 14 janvier, nous tweetons « R.J Barrett est sur un 2/21 à 3 points ». Ce que nous n’avions pas remarqué, c’est son niveau exécrable au shoot à domicile. Le lascar ne fait vraiment pas semblant avec un cataclysmique 7.1% à 3 points. Oui, 7.1% à 3 points. Cela tue forcément son adresse au shoot (35%) mais trouve le moyen de scorer un peu plus de 15 points par match. Plus qu’intéressant en défense, il compense, bien que son drive est parfois anticipé par ses adversaires, ce qui le rend prévisible notamment lorsque l’ancien coéquipier de Zion Williamson se dirige vers sa gauche. Son début de saison a été assez poussif en tournant seulement 34.6% au shoot pour 15.4 points au mois de décembre (5 matchs), la donne change véritablement après le nouvel an, surtout durant ses matchs à l’extérieur. Pour preuve, son dernier game à Golden State (l’avant dernier des Knicks) est son meilleur en carrière : 28 points, 58.8% au shoot, 66.7% à 3 points, 2 rebonds, 5 passes et la victoire. A ce moment là, les Knicks jouaient leur meilleur basket de la saison et enchaînaient une 3ème victoire de suite, en égalisant leur série de début janvier (Indiana, Atlanta et Utah).

R.J Barrett n’a jamais été aussi bon et jamais aussi régulier qu’en ce moment. Sur le mois de janvier, le filleul de Steve Nash tourne à 19.1 points 44.6% au shoot dont 32.6% à 3 points. Mieux encore, c’est son niveau sur les 6 derniers matchs qui sont dignes d’un All-Star confirmé. 19 points ou plus durant ce stretch et se réserve le luxe de réaliser 4 rencontres à au moins 50% à 3 points. Toute l’ironie de sa forme a lieu loin de son habitat naturel. En effet, R.J Barrett est injouable à l’extérieur : 20 points à 45.6% au shoot dont 38.1% à 3 points, 7.2 rebonds et 3.7 passes décisives. Cela tombe bien, 4 des prochains matchs des Knicks sur les 6 se joueront à l’extérieur. Peut être que le public du madison square garden lui manque mais c’est aussi le résumé de son début de carrière. Un joueur qui se cherche encore et est terriblement irrégulier par moment mais pour la première fois depuis qu’il est pro, le champion du monde U17  trouve un semblant de continuité dans ses performances et les Knicks n’en sont que plus heureux.

Après Julius Randle, Tom Thibodeau a semble t-il réussi à faire performer R.J Barrett. Le sophomore est en train de retrouver la confiance pour son plus grand bonheur. Les 4 prochaines équipes sont d’un très beau niveau (Portland, Utah, Cleveland et Los Angeles Clippers). Ce sera une sorte de test pour l’ancien de Duke et on a hâte de le voir relever ce défi.

Le big 3 des Nets face à une triste équipe de Miami, gros test pour les Dubs et Devin Booker absent pour la revanche

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: La déclaration d'amour de Kawhi Leonard à R.J Barrett : le canadien est en train de fermer des bouches

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités