Free Agency 2022 : le top 5 des ailiers-forts NBA
*
Connect with us

Actualités

Free Agency 2022 : le top 5 des ailiers-forts NBA

Source photo : Hot Hot Hoops

La période de la draft est à peine terminée qu’on se concentre déjà sur la free agency. Car elle débarque au premier juillet et comme chaque année, The Daily Dunk vous propose un petit top 5, poste par poste. Aujourd’hui, nous poursuivons avec les ailiers-forts.

1 – PJ Tucker

Houston, Milwaukee, Miami : les récentes équipes de PJ Tucker résument parfaitement son importance au sein de son effectif. Et les Sixers ne s’y trompent pas puisque la franchise est prête à lui offrir 30 millions de dollars sur trois ans. L’intérieur est encore en phase réflexion, mas actuellement, sa décision serait plus proche de ce type de contrat plutôt que de prendre une mid-level exception au Heat ou chez les Bucks. D’autant que PJ Tucker connait très bien James Harden et Daryl Morey pour les avoir côtoyés dans le Texas. 

2 – Bobby Portis

De son côté, Bobby Portis se sent très bien à Milwaukee et souhaite rester avec les Bucks. L’intérieur devrait ainsi décliner sa player option, afin de revaloriser son salaire. Car effectivement,14.6 points et 9.6 rebonds de moyenne, pour 4.5 millions de dollars, on peut réellement dire que Bobby se fait avoir. Elément très important de la rotation de Mike Budenholzer, Bobby Portis a parfois (souvent) terminé les rencontres, ce qui prouve son importance, son impact, surtout lorsque vient le moment des playoffs. 

3 – Marvin Bagley III

En février dernier, Marvin Bagley III a enfin découvert une autre franchise que les Kings, et ça lui a fait un bien fou. Bon les résultats sont globalement les mêmes, mais on a néanmoins vu un intérieur épanoui, et dès la fin de saison, Marvin Bagley III a exprimé son souhait de poursuivre l’aventure dans le Michigan. Free Agent Restreint, il pourrait obtenir un beau contrat d’autant que les Pistons ne veulent pas mettre le maximum sur Deandre Ayton ou Miles Bridges, ce qui lui laisse de la marge financièrement. 

4 – Chris Boucher

Gros parcours pour Chris Boucher (non drafté, puis MVP et DPOY en G-League avant de se faire une place en NBA) qui va tester le marché pour la première fois de sa carrière. Aucune information n’a fuité sur ses ambitions sportives et/ou salariales. Toutefois, l’intérieur dispose d’une belle cote puisqu’il peut remplir de nombreux critères que ce soit en évoluant en sortie de banc ou en étant titularisé. Mais ce sera toujours avec beaucoup d’énergie. 

5 – Kevon Looney 

S’il y en a fait qui ne fait pas de bruit, mais qui est pourtant capital dans la quête d’un titre, c’est bien Kevon Looney. Solide au rebond, possède de bonnes mains, intelligent dans son placement, l’intérieur correspond bien au jeu des Warriors. Alors pourquoi changer ? A 26 ans, Kevon Looney n’a jamais décroché un contrat au dessus de 5 millions de dollars. Les Hornets et les Kings ont manifesté un intérêt, sauf que l’intérieur semble tellement se plaire à Golden State que le joueur devrait rester, pour défendre le titre, avec ses potes.

Mentions honorables : Carmelo Anthony, Blake Griffin, Thaddeus Young, Markieff Morris, Nemanja Bjelica, Nic Claxton Restricted Free Agent), Eric Paschall (Restricted Free Agent).

La plupart de ces ailiers-forts sont susceptibles de jouer au poste 5 mais sont listés officiellement comme des ailiers-forts, c’est dire leur capacité à s’adapter au jeu d’aujourd’hui. Beaucoup de rôles players à aller chercher, surtout si ça vise le titre. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités