Connect with us

Actualités

Expansion draft NBA : vers de nouvelles équipes pour 2025 ?

NBA – La NBA prévoit de passer de 30 à 32 franchises pour 2025 : c’est ce qu’on appelle une expansion draft. La durée moyenne d’un joueur en NBA est d’environ 4 à 5 ans en sachant que tous les ans 60 nouveaux joueurs sont draftés et donc 60 sont éjectés. De nombreux observateurs considèrent que la NBA est une ligue abritant de nombreux talents mais qui ne sont pas toujours équitablement répartis. Quelles seraient les avantages de composer deux nouvelles équipes en NBA ?

Il y a actuellement 30 franchises en NBA répartis dans les Conférences Est et Ouest. En 2023, Adam Silver a expliqué qu’il explorerait une potentielle expansion de la NBA au moment où elle parviendrait à un entente sur un nouvel accord concernant les droits médiatiques. Accord actuel qui doit d’ailleurs prendre fin d’ici à 2025. Le nombre d’équipe reste inchangé depuis 2004, lorsque les Grizzlies ont migré à Memphis, que les Raptors sont devenus la seule franchise restante non étatsunienne et que Charlotte a créé sa franchise. Les deux nouvelles franchises évoquées se situeraient à Las Vegas et à Seattle (Venom de Las Vegas et SuperSonic de Seattle). Mais lorsque l’on rajoute des équipes à une ligue, il leur faut évidemment des joueurs et c’est là qu’intervient l’expansion draft.

La chance pour ses deux nouvelles équipes si elles voyaient le jour serait de pouvoir se faire une très belle équipe dès leur arrivée. Chaque année, tous les équipes en place doivent verrouiller 8 joueurs de l’équipe. C’est à dire que ces joueurs la ne pourront pas être tradés  par d’autres équipes hormis en prêt.

Et bien l’avantage qu’auraient les deux nouvelles équipes sur les autres, c’est qu’elles auraient le possibilité de sélectionner 15 joueurs parmi toutes les équipes. Néanmoins, ces deux équipes n’auraient pas la possibilité d’avoir le premier choix de draft durant deux années consécutives. On ne peut pas tout avoir quand même !

Un bel avantage qui se traduirait concrètement par une nouvelle impulsion dans la ligue et des ruptures dans les dynasties actuelles telles que les Golden State Warriors par exemple.

L’avantage pourrait être que les propriétaires de franchises déjà bien en place partagent davantage en se positionnant de manière plus équilibrée sur les transferts des joueurs et l’argent pour les nouvelles équipes.

Cette une idée qui est évoqué depuis déjà plusieurs années malgré tout et qui permettrait à certains fans de soutenir des équipes plus proches de leur région. Cela permettrait aussi de mieux répartir les talents présents en NBA qui sont très souvent concentrés pour former des « superteams » qui peuvent dominer le championnat de manière assez radicale durant plusieurs saisons.

 

En plus d’être relégués, les Metropolitans 92 disparaissent un an à peine après le départ de Victor Wembanyama

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités