Connect with us

Actualités

Luka Doncic signe son 7ème match à plus de 30 points pour démarrer la saison : chercher Wilt Chamberlain, ce n’est jamais quelque chose d’anodin !

Source photo : Sports Illustrated

Grosse opposition cette nuit entre le 3ème et le 11ème de la conférence Ouest; soit le Jazz et les Mavericks, et oui ce sont bien les Mormons qui siègent actuellement sur le podium de leur conférence, chose que personne n’avait imaginé cet été vu le grand ménage opéré dans l’effectif d’Utah. Mais face à un très grand Luka Doncic, ils ont finalement perdu dans un match qu’ils semblaient pourtant maitriser.

D’entrée de jeu, le Jazz impose son rythme, avec un Jordan Clarkson (22 points et 8 passes) aussi inspiré sur le parquet qu’il ne l’a été pour son déguisement à Halloween. Du côté de Dallas, c’est Spencer Dinwiddie qui maintient l’équipe plus ou moins à niveau, tandis que Luka Doncic est obligé de regagner le banc pour un petit souci de faute. Mais alors que son équipe est menée de plus de 10 points à son retour sur le parquet, le Slovène accélère la cadence, et il est le seul à trouver de l’adresse au milieu du concours de briques initié par ses coéquipiers.

Christian Wood est efficace en attaque (21 points, 10 rebonds) mais il tend tellement la joue en défense que Lauri Markkanen et Jarred Vanderbilt en profitent pour inscrire près de 30 points à eux deux. Heureusement Luka est au four et au moulin, shootant du parking ou lâchant des caviars pour un Spencer Dinwiddie agressif en plus d’être actif en défense. En fin de rencontre, le meneur se charge de rentrer un tir compliqué avant de servir Reggie Bullock qui rentrera son seul tir primé de la rencontre !

Dans la difficulté, les Mavericks s’imposent donc grâce à leur prodige Slovène, auteur d’une nouvelle rencontre pleine (33 point, 5 rebonds et 11 passes) qui lui permet de rentrer (encore) dans l’histoire de la NBA : avec 30 points inscrits sur ses 7 premiers matchs de la saison, il réalise quelque chose qu’aucun joueur depuis Wilt Chamberlain n’avait fait ! Ah ben quand on commence à vous mettre dans les mêmes phrases que Wilt hein…

L’an dernier, Luka Doncic avait connu un certain retard  l’allumage, et il n’était clairement pas question de recommencer, de son propre aveu en conférence de presse juste après la rencontre. Les Mavericks passent enfin au positif (4-3) avant d’accueillir les Raptors à l’American Airlines Center vendredi soir.

Tyler Herro envoie le shoot de la gagne en mode insolence sur une isolation : les Kings ont de quoi avoir le cœur brisé

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités