*
Connect with us

Actualités

Draymond Green, l’impact de l’ombre : 10 points, 13 rebonds, 15 passes, merci pour les travaux

Les Warriors affrontaient les Pelicans cette nuit dans un affrontement décisif pour la qualification au playin. Si Stephen Curry a encore été immense, la présence de Draymond Green dans le jeu des Warriors est de plus en plus impressionnante.

Les Warriors sont venus finir les Pelicans chez eux, au Smoothie King Center. Stephen Curry (41 points) et Andrew Wiggins (26 points) ont été parti prenante de la victoire des Dubs, mais c’est l’homme de l’ombre qui a peut-être le plus brillé. Draymond Green a été rayonnant cette nuit. L’ailier fort est le maître à jouer des Warriors, et son impact sur toute la physionomie du match est monstrueux. 10 points, 13 rebonds et 15 passes pour l’ancien meilleur défenseur de l’année. Son 5ème triple-double de la saison. Mais plus que de simples statistiques, c’est dans le playbook de Steve Kerr qu’il est le plus choquant. C’est bien simple, on a eu l’impression que toutes les actions des joueurs de San Francisco étaient initiées par le numéro 23. Une vision de jeu permettant de trouver tous les backdoors laissés par la défense béante des Pelicans, et puis quelques drives bien sentis au moment de sonner les esprits des coéquipiers de Zion Williamson. Ajouter à cela la défense toujours aussi irréprochable (3 interceptions) et vous obtenez un match parfait.

Le 5ème meilleur passeur de la ligue a encore répondu dans tous les secteurs du jeu pour soulager son scoreur en feu. Des performances parfaites que l’ailier fort-meneur des Warriors va devoir continuer de reproduire si les Warriors veulent voir plus loin que le simple playin.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités