*
Connect with us

Actualités

Draymond Green évoque le trade D-Lo – Wiggins : « D’Angelo aura la possibilité de devenir le meneur du futur à Minnesota, il le mérite »

Cette trade deadline a accouché d’un transfert très attendu. D’Angelo Russell et les Warriors c’est (déjà) fini. Direction le froid du Minnesota et son ami de longue date, Karl Anthony-Towns. Pour Andrew Wiggins, c’est une nouvelle aventure qui commence dans une organisation où plane la culture de la win. Aux côtés d’un Draymond ravi, le jeune Canadien va pouvoir goûter au travail acharné et ça ne pourrait lui faire que du bien.

Que cette trade deadline fut mouvementée. Longtemps dans les rumeurs de transfert, D’Angelo Russell s’envole dans le Minnesota et va déjà connaitre une quatrième franchise dans sa jeune carrière. L’aventure Warriors fut de très courte durée pour D-Lo et le meneur n’aura même pas eu le temps de s’installer aux cotés des Splash Bros. Le front office a décidé de couper court à toute interrogation de compatibilité et est parti flairer ailleurs. Andrew Wiggins prend la direction de San Francisco afin de réellement lancer une carrière qui ne répond pas aux hautes attentes placées en lui. Ailier scoreur, athlétique et avec du talent plein les mains, le vestiaire des Warriors pourrait être la meilleure chose qui puisse arriver pour le premier choix de la draft 2014. Ne tarissant pas d’éloges, Draymond Green semble enchanté de sa venue.

« Je pense que c’est une bonne opération des deux côtés. D’Angelo aura la possibilité de devenir le meneur du futur à Minnesota, il le mérite. Et Wiggins qui arrive chez nous sur les ailes. Il est athlétique, il court, il peut scorer. Je pense qu’il va nous aider à créer ce que nous voulons recréer. »

Malgré une triste saison pour les Dubs, D’Angelo Russell affichait un record en carrière à la moyenne de points par match avec 23.6 points. Dans les profondeurs de la conférence, les Warriors sont dans la course au lottery pick, ce qui pour un jeune joueur aussi talentueux que D’Angelo n’a pas dû être évident à gérer. Pourtant, le meneur a fait preuve d’une envie et d’un professionnalisme sans failles. À présent réuni avec son buddy, il va pouvoir un duo prometteur. Quant à Wiggins, lui qui score 23.3 points par match, il va enfin pouvoir quitter le marasme ambiant des Timberwolves et cette spirale de défaites.

Les Warriors acquièrent Wiggins qui semble rentrer parfaitement dans le moule de Kerr, vu auparavant notamment avec Harrison Barnes. Les Wolves rassurent Karl Anthony-Towns qui commençaient doucement à s’agacer. Dans les deux camps, il s’agit d’un nouveau départ vers de nouveaux horizons. Ça risque d’être excitant à suivre. En espérant que Draymond ne gueule pas trop fort sur le louveteau Wiggins.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités