Connect with us

Actualités

Draymond Green adore jouer le rôle du méchant : les Celtics vont devoir pousser encore la chansonnette pour le match 4

Source photo : The Travel Done

Draymond Green a encore fait des siennes lors de la défaite des Warriors (100-116) la nuit dernière lors du Game 3 en continuant d’être vicelard, chose qu’il adore faire et qu’il n’arrêtera pas de si tôt.

Cela fait maintenant 10 ans que Draymond Green joue en NBA, et après 4 titres et 1 DPOY plus tard, le joueur drafté en 35ème position par les Golden State Warriors continue de traumatiser ses adversaires. Il a l’habitude de passer pour le méchant et continue de jouer avec les émotions de ses adversaires. Et pendant ces finales, le quadruple all-star est au sommet de sont art. Pas au niveau du basket, car l’ailier-fort est très moyen voire mauvais depuis le début des finales, mais au niveau du vice. C’est au Game 2 qu’il a commencé à rentrer dans le lard de ses adversaires ainsi qu’à jouer avec leurs nerfs. Il s’est d’ailleurs déjà pris une faute technique et beaucoup crient au scandale car certaines autres actions en méritaient également une. Comme quand il a bousculé Jaylen Brown et Grant Williams lors de ce fameux Game 2, ou encore quand une embrouille a éclaté avec le dernier cité.

Cependant, Green joue avec le feu puisque deux nouvelles fautes techniques seraient synonymes de suspension. Ce qui ne l’arrête pas pour autant. Sauf que le joueur des Warriors est en train de se mettre les fans à dos après son médiocre Game 3. Pas seulement ceux de Boston qui l’ont d’ailleurs insulté hier en criant tous ensemble “Draymond est nul !” mais aussi ses propres supporters. Trop concentré à essayer de rentrer dans l’esprit de ses adversaires et à contester toutes les décisions des arbitres, il a terminé le match avec 2 points, 4 rebonds, 3 passes et pour couronner le tout il a pris 6 fautes, très loin donc de ses standards et de son impact défensif habituel. Mais l’intéressé ne s’inquiète pas et ne compte pas arrêter ses bêtises en si bon chemin, que ça plaise ou non

C’est quelque chose que j’apprécie. Vous gaspillez beaucoup d’énergie à me parler, donc c’est bien. J’ai hâte d’être vendredi.”

Dans une série où les Warriors sont pour le moment mal embarqués, Draymond va devoir hausser son niveau pour permettre au Warriors d’égaliser lors du Game 4 de vendredi.

Les Warriors n’ont pas apprécié l’accueil du TD Garden réservé à Draymond Green : « Classe, vraiment très classe »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités