*
Connect with us

Actualités

Dario Saric out pour le reste de la série : ACL, les trois pires lettres pour un joueur NBA…

Source Photo : Getty Images

Phoenix a sorti un gros match pour lancer les Finales NBA. Il reste malgré tout un point d’ombre pour les Suns, puisque Dario Saric a subitement quitté le terrain à la fin du premier quart-temps, sans revenir sur le parquet. Le verdit est tombé pour le Croate : rupture du ligament croisé du genou. Encore un…

Le Game 1 en poche, les Suns se concentrent sur le reste de la série et la préparation du Game 2. Il y a énormément de positif à retenir de ce premier match pour Monty Williams, hormis la blessure de Dario Saric. Le pauvre a joué seulement deux minutes en fin de premier quart-temps avant de se faire mal tout seul sur une action anodine. Le Croate sort en boitillant, il appuie sur sa jambe, signe plutôt rassurant, avant de le voir incapable d’avancer sans l’aide du staff. Après 24h, le résultat est là, Dario Saric s’est fait une rupture du ligament croisé du genou. Comme Kawhi et bien d’autres avant lui, cette blessure terrible pour tout athlète de haut niveau tombe au pire moment pour Phoenix et lui. Son coach est dévasté pour lui.

« Cela fait partie des situations qui vous brisent littéralement le coeur. Dario est un gars avec qui j’ai été deux fois. Je l’ai entraîné à Philadelphie, et pour avoir une chance d’être avec lui ici, il est l’essence du Suns basketball. Travailleur acharné, gars incroyable, et il était tellement impatient de jouer dans ces finales. Et jouer quelques minutes et avoir ce genre de blessure, c’était une chose difficile à entendre ce matin. »

Plus qu’une douleur sur le plan émotionnel, Monty Williams doit trouver un moyen d’organiser sa rotation pour la suite de la série. On a vu quelques minutes de Frank Kaminsky, qui ne s’est pas vraiment démarqué. En bout de banc, il y a aussi Abdel Nader qui pourrait grappiller quelques minutes. Désormais en finales, un autre scénario probable et de voir Monty Williams donner de plus en plus de temps de jeu à ses titulaires et les joueurs déjà installés comme Jae Crowder, Mikal Bridges, Torrey Craig ou Cameron Johnson et ainsi réduire un peu plus la rotation. Cependant Dario Saric reste un ailier fort qui prend plus de place tout en s’écartant de loin pour pouvoir shooter. Un profil assez unique dans cet effectif.

Monty Willams va devoir se creuser les méninges pour subvenir à l’absence de Dario Saric. Le Croate va manquer ses premières Finales NBA et devra observer les Suns essayer de gagner une bague sans lui sur le parquet. Un moment difficile pour l’équipe et le joueur.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités