*
Connect with us

Actualités

Damian Lillard sort sa cape de héros : 6 points en 9 secondes mais merci les arbitres…

Source photo : Oregon Live

Quel est le point commun entre les tirs clutch de Damian Lillard contre les Hornets, Lakers, Bulls et le Thunder ? Son step-back à 45° degrés. Petit à petit, ça devient peut-être sa marque de fabrique et Chicago en a été témoin.

Assez irréguliers, les Blazers vivent de hauts et de bas. Et la nuit dernière, Portland a été au sommet de ses émotions…et pourtant, c’était loin d’être gagné. En effet, les coéquipiers de Damian Lillard connaissaient un retard de cinq points à neuf secondes de la fin du match. L’impensable s’est alors réalisé, l’impossible se nomme Damian Lillard.

Dans un premier temps, le meneur a rentré un shoot lointain sorti de nulle part. Sur la remise en jeu des Bulls, Gary Trent Jr provoque un Jump-Ball sur Zach Lavine, alors que la faute est clairement évidente. Celui-ci sera remporté, puis Dame se chargera du reste grâce un step-back glacial, qui rappelle par ailleurs celui sur Paul George. Désormais, Damian Lillard est un habitué des tirs à la dernière seconde, mais ce shoot est peut-être son préféré.

Celle-ci est spéciale parce que dans ces situations, où nous sommes menés de 5 points à 11 secondes, ce sont des moments où l’équipe qui mène pense que le match est plié et que l’équipe en face est découragée. Tu vas avoir la peau dure. Tu dois être préparé à ton ascension et tu dois être préparé à l’échec. Tu apprends à continuer à avancer, quoi qu’il arrive.

Il est vrai que cette situation arrivera une fois sur dix et encore. Mais dans le même temps, Damian Lillard nous a tellement préparé à ça, nous a souvent habitué à l’impossible que ce moment ne semble finalement pas être un si gros exploit que ça. Alors qu’en réalité, le meneur ramène une victoire venue d’ailleurs. 

Et d’autre part, Damian Lillard n’a quasiment rien fait du match puisqu’il compilera simplement 44 points, 9 passes et 5 rebonds, un gros nul n’est ce pas. Par ailleurs, c’est son 35ème match à plus de 40 points, et dans l’histoire des Blazers, il est largement premier en devance Clyde Drexler…qui en a « seulement » 17.

Si les Blazers ont (encore) gâché une grosse avance (19 points), on l’oubliera parce que Damian Lillard a été héroïque pour Porland. Le meneur est allé chercher une victoire inesperée dans les dernières secondes avec l’aide de Gary Trent Jr (et des arbitres).

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le Heat doit remonter, les Kings tenteront de se rapprocher de l'équilibre et le retour du GOAT Jerami Grant à Denver

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités