Connect with us

Actualités

« C’est comme un premier jour d’école » : Fred VanVleet et Pascal Siakam « excités » de revenir jouer et défendre leur titre

A l’image de beaucoup d’équipes, les Raptors sont juste heureux de revenir sur les terrains et jouer avec les potes. Fred VanVleet et Pascal Siakam se sentent libérés et se sont confiés à la presse.

On ne va pas se mentir, l’actualité était proche du palmarès de Dimitri Payet, c’est à dire le néant durant ces derniers mois. Il fallait se montrer innovant pour tenir l’actualité, pour ne pas commenter les potins des meufs de joueurs NBA. C’est ainsi tant les fans que les joueurs qui sont heureux de revenir mais aussi les coachs selon Pascal Siakam. On reprend le petit train-train habituel. Les entraînements, les vidéos d’actions, les conférences de presse et même bientôt les matchs, avec la « pré-saison » qui débute dans à peine 10 jours. Parmi les heureux, il y a Fred VanVleet qui compare cela à une sorte de rentrée scolaire :

« C’était agréable. Cela fait longtemps. Je pense qu’on était un peu rouillé mais il y aussi de l’excitation et ce genre de chose du premier jour d’école pour tout le monde, les entraîneurs et les joueurs. C’était bon. Nous devons réussir certaines choses ces deux prochaines semaines et nous préparer à jouer, mais en quelque sorte adopter une approche marathon. Nous avons encore un long chemin à parcourir. »

Fred VanVleet n’en oublie pas le but ultime mais il est important de retrouver des sensations, savourer le plaisir du 1er entraînement. Bien qu’on ne doute pas qu’ils y sont allés à fond, apprécier 3 mois de disette est vital. Puis pour une équipe telle que Toronto, souvent touchée par les blessures, un petit peu de repos ne leur a pas fait de mal, au contraire, quand on pense au dossier Marc Gasol, qui a énormément perdu à l’image de Nikola Jokic et James Harden. Autre cadre qui s’est exprimé, toujours durant la visioconférence de Josh Lewemberg de TSN, Pascal Siakam. Le camerounais parle d’une excitation et une envie de jouer irrépressible, avec une attente qui semblait interminable :

« Nous voulions jouer. Tout le monde est excité de jouer. C’est ce que tu veux voir. C’était un peu intense à chaque fois que t’es sur le terrain. Peu importe combien de temps tu as été off, dès que t’es sur le terrain, ton esprit de compétition revient et tout le monde veut gagner et c’est ce que tu veux voir d’une équipe. »

Pascal Siakam est heureux de revenir et on le comprend. Toronto est sans doute l’équipe la plus sous-estimée de la conférence est pour ne pas dire de la ligue, alors que la franchise canadienne est championne en titre. Malgré une infirmerie aussi pleine que les personnes qui ne portent pas de masques dans les transports, les Raptors ont un bilan incroyable de 46 victoires pour 18 défaites et une belle 2ème place à l’est. Les blessures, plus de Kawhi Leonard ou Danny Green et pourtant, les canadiens ne sont pas prêts à lâcher leur titre, ce qui rendra la reprise encore plus excitante.

Certains fans ne sont pas chauds pour la reprise NBA mais quand on voit comment les joueurs agissent avec le retour du basket, il n’en faut pas plus pour faire monter la sauce. Vivement le 30 juillet, plus que jamais.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités