Cameron Payne revient sur son beau retour en NBA : "Mon histoire est un film"
*
Connect with us

Actualités

Cameron Payne revient sur son beau retour en NBA : « Mon histoire est un film »

Source Photo : NBA

Le début de sa carrière n’a pas été facile et il a failli ne plus revenir en NBA. Aujourd’hui comblé avec les Suns, Cameron Payne est revenu sur les différentes péripéties qui l’ont amené à occuper un rôle déterminant chez le finaliste.

Sélectionné en 14ème position de la Draft 2015 par le Thunder, Cameron Payne n’a pas réussi à s’imposer directement en NBA. Il reste un an et demi à OKC avant d’être échangé à Chicago. Chez les Bulls comme avec Oklahoma, Campayne alterne entre la NBA et la G-League et ne trouve pas sa place. En janvier 2019, il est coupé par la franchise de l’Illinois. Les Cavs lui donnent une chance avec un contrat de dix jours. Un contrat renouvelé pour dix jours mais qui n’aboutira finalement à rien sur la durée. On se dit alors que la carrière de Payne en NBA est derrière lui à l’été 2019 lorsqu’il signe chez les Raptors. Il ne joue pas un seul match. Malgré tout cela, lui, n’a pas perdu espoir.

« Honnêtement, je n’aurais jamais imaginé ça. Un jour, tu fais partie de la ligue. Le lendemain, tu es au camp d’entraînement. Le lendemain, je suis à l’étranger. Le lendemain, je joue en G-League. Je dirais probablement que l’essentiel dans tout cela, c’est de ne jamais se sentir à l’aise. De ne jamais être satisfait avec ce qu’on a. Vous savez toujours que vous pouvez faire mieux. C’est ce qui m’est arrivé. Mon histoire est un film. Mais honnêtement, pour moi, il faut juste garder la tête baissée et continuer à travailler quoi qu’il arrive. Je veux jouer en NBA, c’était mon objectif et c’est ce que je voulais faire. Je n’ai jamais abandonné ce rêve. »

Il a rebondi en revenant chez lui à Memphis et en retrouvant de la confiance aux côtés de Penny Hardaway, devenu entraîneur des Tigers. Tout semblait prendre la tournure de la carrière ratée pourtant. En effet, il passe par la case Chine la saison suivante. Il s’accroche et retourne en G-League avec toujours cette mentalité de revenir en NBA et cela paie. En juin 2020, il signe un contrat avec les Suns de Monty Williams, qui arrive dans la bulle d’Orlando et réalise une impressionnante série de victoires. Phoenix frôle de peu les playoffs et Cameron Payne est prolongé. La suite, on la connait. Une énorme saison des Suns qui atteignent les Finales NBA avec un Payne parfaitement à l’aise dans la second unit et capable de prendre feu. Il a signé un contrat de 19 millions de dollars sur 3 ans en NBA et a assuré son avenir dans la grande ligue.

En voilà un joueur qui a gardé le moral et le mental pour réaliser un comeback en NBA. À l’image d’un Isaiah Thomas qui espère toujours revenir pour de bon, Cameron Payne n’a jamais abandonné son rêve et s’est toujours démené pour finalement y parvenir.

Haley Jones, l’art de briser la malédiction de l’université de Stanford

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités