*
Connect with us

Actualités

Bradley Beal veut que les autres se regardent dans une glace : « Je ne peux pas le faire pour les autres »

Source photo : New York Post

Outre la victoire de cette nuit, Les Wizards n’arrêtent pas de perdre, malgré les perfs de Bradley Beal. Mais même lorsque l’arrière est incroyable, Washington se prend une gifle et le collectif inquiète. Or, le problème, c’est que les sorciers ne montrent aucune personnalité dans leur jeu. 

Les matchs se suivent et se ressemblent pour Bradley Beal et les Wizards. Que des défaites, mais nettement plus inquiétant, des blowouts. Comme d’habitude, l’arrière a fait le maximum (31 points), mais c’était insuffisant pour Washington qui défend toujours aussi mal : la franchise a laissé 18 rebonds offensifs aux Hornets ce week-end… Des chiffres qui expliquent en partie les défaites des Wizards, mais le pire dans tout ça, c’est que ça ne s’arrange pas. L’impression laissée par les coéquipiers de Bradley Beal n’est pas bonne, et le sentiment qui domine, c’est que l’équipe s’en fiche. L’arrière essaye (de nouveau) de réveiller son équipe.

Nous devons avoir de la fierté, de la rage en nous. On laisse les équipes nous marcher dessus, et c’est frustrant. On est tous adultes, et je ne peux pas le faire pour les autres, je ne peux le faire que pour moi. Tout ce qu’on peut faire c’est encourager le prochain gars pour être prêt à y aller et accepter le challenge. Je ne peux pas le faire pour quelqu’un d’autre. Je ne peux pas faire le travail des autres, comme eux ne peuvent pas faire le mien. 

Seuls les Pistons font pire que les Wizards cette saison mais il y a deux choses à noter : tout d’abord Washington a des matchs en moins (ce qui est inquiétant) et d’autre part, Detroit n’est pas aussi ridicule que Washington. 6 victoires, 15 défaites, et on se demande comment les Wizards peuvent trouver des solutions. Scott Brooks peut changer ses rotations, ça ne change rien. Bradley Beal peut planter, 30, 40, 50 points, ça ne sert strictement à rien. Russell Westbrook peut aligner les triple-doubles, ça ne change rien… jusqu’au match d’hier mais on a déjà vu ça quelque part. Après la victoire contre Brooklyn, les Wizards ont plongé. Qu’en sera t-il après la victoire opposée à Chicago ?

Prochain match ? Contre les Raptors qui sont on fire en ce moment. 4 victoires sur les 5 derniers matchs… Le match face aux Bulls ne fut pas parfait mais une victoire reste une victoire…

Le pétage de plomb de Draymond Green : tentative de shoot de l’égalisation du logo… mais pourquoi ?!

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Jayson Tatum est toujours le petit de Bradley Beal : l'arrière explose des Celtics méconnaissables et qui inquiètent

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités