Connect with us

Actualités

Bradley Beal peut faire gagner son équipe : Washington sait encore défendre quand l’envie leur prend

Source photo : NBA.com

Celle là fera du bien au moral. Washington l’a emporté sans Russell Westbrook mais avec Bradley Beal. Après 3 défaites de suite, c’est donc Phoenix qui prend cher et qui a été victime du meilleur match de la saison de Washington !

Les Wizards sont un peu comme un lycée au mois de mars. C’est un peu les portes ouvertes et avec 122 points par match encaissés, il s’agit tout simplement de la pire défense de toute la ligue. Sur les 3 défaites de suite, on retiendra surtout celle de Philadelphie, avec 141 points encaissés. Faut le faire pour avoir une défense aussi nulle que le code parental. Scott Brooks doit être ravi. Son équipe n’a pas gagné, elle a dominé son sujet de A à Z en ce lundi soir. L’écart était tel qu’il est monté jusqu’à plus de 30 points. Pour exceller autant dans une rencontre, il faut faire des stops et pour la première fois de la saison, les Wizards ont réussi à les enchaîner. Ils se sont logiquement reposés en seconde mi-temps mais ont su maintenir le fameux écart pour l’emporter 128 à 107. Car oui, maintenir son adversaire à 107 points en 2020, c’est un pur exploit, surtout au Verizon Center.

Réaliser une telle performance sans deux de leurs starters, c’est énorme et il faudra garder cette mentalité défensive pour essayer de construire une philosophie de jeu. On espère que Russell Westbrook a pu observer du banc, lui qui est devenu flemmard au fil des années dans ce registre. Bradley Beal avait envie de bien faire de son côté, après avoir raté le dernier match à cause du protocole : 34 points à 12/22 au shoot, 2/7 à 3 points, 8 rebonds et 9 passes décisives. L’homme qui avait déclaré « On ne peut pas défendre des voitures garés » a été fier de son équipe dans ce domaine comme indiqué en conférence de presse. Si Devin Booker a planté plus de 30 points, les Suns furent méconnaissables. C’est d’ailleurs fou de voir qu’à chaque fois que Washington joue, l’équipe adverse oublie de défendre comme d’habitude. Tant mieux pour les coéquipiers Bradley Beal.

Battre une des meilleures équipes de la ligue fait toujours plaisir pour le moral. Nouveau défi contre Utah demain, toujours à la maison pour Washington. C’était d’ailleurs la première victoire à domicile et sans doute pas la dernière.

Devonte’ Graham peut avoir peur de Lamelo Ball : le meneur réalise son meilleur match de la saison, il en avait besoin mentalement

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités