Connect with us

Actualités

Andrew Nembhard le peut être « steal » de la draft 2022 : Stephen Curry, Lebron James, les victimes sont déjà nombreuses

Andrew Nembhard contre les Warriors
Andrew Nembhard, ici au duel avec Kevon Looney, a réalisé la plus belle performance de sa jeune carrière, Source photo : Ezra Shaw / Getty Images

NBA – Andrew Nembhard s’est fait un nom en NBA la nuit dernière lors de la victoire de son équipe 112 à 104 sur le parquet des Golden State Warriors. Il a été phénoménal permettant à son équipe d’en finir avec sa série de trois défaites consécutives.

Mais Andrew Nembhard, c’est qui ? C’est un joueur drafté en 31e position par les Indiana Pacers en 2022. Le joueur de 22 ans, a d’abord fait le choix de progresser en NCAA. Il va ainsi passer par les Gators de Florida avant de rejoindre les Bulldogs de Gonzaga. Meneur de 1m91 pour 87 kg, Andrew Nembhard est un guard plutôt complet. Il est ainsi capable de créer pour ses coéquipiers comme pour lui. Doué d’une bonne vision de jeu, il sait donc se créer son propre shoot malgré un physique plutôt frêle, en apparence. Car s’il manque de certaines qualités physiques, il le compense par une envie débordante. Il se donne sur un terrain offensivement comme défensivement. C’est donc un atout non négligeable dans un effectif et les Pacers l’ont bien compris.

Pour sa première saison en NBA, Andrew Nembhard impressionne. Le meneur d’Indianapolis, est en constante progression depuis le début de la saison. Ainsi, son début de saison, c’est 5,4 points en octobre, 8,2 points en novembre et pas moins de 20 points de moyenne sur les 3 premiers matchs de décembre. Le meneur progresse et il est de plus en plus intégré dans le dispositif des Pacers. Il sera même décisif à Los Angeles, inscrivant un buzzer-beater permettant aux Pacers de s’imposer contre l’équipe de LeBron James. On a peut être oublié de vous mentionner qu’Andrew savait être clutch.

Il l’a ainsi prouvé une nouvelle fois, la nuit dernière. Contre les champions en titre, les Warriors, il a été l’auteur d’une performance mémorable. En l’absence de Tyrese Haliburton, il a su prendre le jeu à son compte tel un joueur d’expérience. Ce n’est pourtant qu’un rookie. Il a juste quelque chose de différent. Il a fait vivre un cauchemar à Stephen Curry et les Warriors terminant le match avec 31 points, 8 rebonds et 13 PASSES DECISIVES. Il ira même jusqu’à provoquer Stephen Curry sur son terrain en inscrivant un step-back à trois points sur sa tête lors des derniers instants du match, nouvelle preuve qu’il ne se laisse pas impressionner même lors d’une fin de match sous tension.

Le meneur rookie des Pacers est donc peut-être l’un des steals de cette draft. Ce n’est en tout cas pas son coach qui va nous dire le contraire.

« Quand HoopsHype va faire sa redraft de la classe 2022, il sera dans le Top 15. Mais moi je vais plus haut, je dis Top 10. C’est vraiment un joueur spécial. »

Indiana impressionne sur ce début de saison. Les Pacers sont ainsi l’une des plus belles surprises de ce début de saison grâce à leur collectif de jeunes affamés. Dernière performance en date de l’un de ces jeunes : Andrew Nembhard qui a martyrisé, la nuit dernière, la défense des Warriors. L’avenir s’annonce radieux du côté de l’Indiana.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Warriors se déplacent cette nuit chez les Bucks : un choc immanquable !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités