Connect with us

Actualités

L’instant coaching : comment les Bucks ont mangé les Celtics tactiquement lors des 2 dernières minutes ?

Dans la confrontation des mastodontes de l’Est, Giannis et les Bucks retrouvaient Tatum et les Celtics. Malgré l’absence de leur meneur Eric Bledsoe, Milwaukee a réussi à remporter cette confrontation 119-112. Pourtant à égalité à 107 partout à deux minutes de la fin, comment les daims ont-ils géré leur fin de match sans se mettre en danger ? Analyse.

Première possession (défense) :

 

Tatum attaque le côté faible sur pick and roll, où Jaylen Brown attend dans le corner. Milwaukee défend le pick and roll en drop, ce qui veut dire que l’intérieur reste très bas afin de forcer un pull-up mi-distance. Middleton passe au-dessus du premier écran, ce qui neutralise celui-ci. Tatum est obligé de se tourner et de le tenter dans l’autre sens, côté fort donc, où Hayward et Smart attendent près du corner. Ces deux derniers sont très proches, ce qui empêche la création d’un décalage en cas d’aide. Ici, Giannis peut venir aider Lopez sur la pénétration pendant que DiVicenzo, excellent défenseur off-ball, peut contenir les deux extérieurs en cas de passe et en attendant la rotation.

Tatum pénètre avec les yeux baissés, Giannis vient donc aider son pivot, suffisamment pour gêner Tatum. Le contest de Lopez arrive un peu tard mais reste assez efficace, notamment grâce à l’aide du grec. Le floater est court, et le rebond n’est pas du tout contesté.

Bonne défense de Milwaukee et décision contestable de Tatum, et les Bucks repartent à l’attaque.

Deuxième possession (attaque) :

 

Le début de possession est un peu brouillon pour les Bucks. DiVicenzo remonte pour récupérer la balle en tête de raquette, et se retrouve pas loin de la perdre. Mais un switch se fait entre Smart et Tatum, et ce dernier se retrouve face à Giannis, en tête de raquette. Ce dernier se retrouve en iso avec 13 secondes sur l’horloge. Il fait un dribble sur sa droite, et Tatum tente le pari de l’interception. Giannis réagit très bien, et réalise un excellent crossover (2m11 on rappelle). Pourquoi tenter cette interception face un joueur qui a un tir bien en dessous de la moyenne et dont la plus grande force est la pénétration ? Theis fait la rotation, anticipe que Giannis va aller sur sa droite. Belle réaction encore une fois du MVP en titre qui pose un bel eurostep. Il n’y a plus de protection de cercle et Giannis n’a plus qu’à déposer la balle. Marcus Smart arrive un poil tard, les arbitres siffleront d’abord faute offensive avant de changer pour un and one en faveur de Giannis, qui mettra son lancer.

Troisième possession (défense) :

 

Marcus Smart remonte le ballon et se place côté droit. Il passe à Theis, qui est censé la donner à Hayward après avoir reçu l’écran de Brown. Middleton défend très haut et Hayward tente donc le backdoor. Premier problème : Giannis, en défense sur Brown, flotte pendant l’écran et se trouve sur la ligne de passe. Sa taille et sa longueur permettent quasiment d’empêcher la passe. Deuxième problème : Middleton réagit très bien et reste au contact de son vis-à-vis, empêchant aussi une passe. Hayward revient donc derrière la ligne à trois points.

Pendant ce temps, Jaylen Brown se replace face au panier, et va chercher le hand-off avec Theis. Giannis passe en dessous de l’écran, et Brown tente alors le tir lointain. La pénétration n’était pas possible, Tatum bouchant la raquette. Encore une fois, la taille et la longueur du grec font la différence, et Boston se retrouve avec un tir à trois points contesté avec 15 secondes restantes sur l’horloge.

Quatrième possession (attaque) :

 

Possession très simple. Les Bucks ont 3 points d’avance, avec un peu plus d’une minute à jouer. Middleton balle en main, tout le monde derrière la ligne à trois points, sauf Giannis qui est là pour poser un écran à son porteur de balle. Middleton prend un pull-up à trois points sans même prendre l’écran. Comment ? Middleton a la balle main gauche, et ses appuis indiquent qu’il va driver. Jaylen Brown se concentre là-dessus, et quand Giannis pose son pick, jette un coup d’oeil sur sa droite. Middleton, les yeux rivés sur lui, déclenche au moment où Brown détourne le regard. Forcément, ce dernier a un temps de retard et le tir de Middleton n’est pas contesté : ficelle. Comme quoi, le basket, parfois, ça se joue à rien du tout. Brown aurait eu le temps de contester Middleton s’il ne l’avait pas quitté des yeux. Smart l’a vu mais est trop loin pour venir contester efficacement. Les Bucks se retrouvent avec 6 points d’avance.

Cinquième possession (défense) :

 

L’action commence par un high pick and pop entre Tatum et Theis, mais celui-ci est rapidement neutralisé par Hill et Lopez qui bloquent l’accès au panier. Nouveau hand-off entre Theis et Brown, mais cette fois-ci, JB attaque tout de suite le panier. Hayward se replace dans le corner, obligeant Middleton à le suivre pour éviter le trois points ouvert. Brown attaque donc fort vers le panier, plante ses deux appuis, feinte. Giannis tombe dedans, et Lopez arrive un poil tard. Malgré ça, les deux arrivent à contester et Brown réussi une finition très compliquée. Good defense, better offense. Boston revient à trois points et garde de l’espoir.

Sixième possession (attaque) :

 

Même situation que l’attaque précédente : tout le monde derrière la ligne à trois points, et on laisse le duo All-Star gérer. Cette fois, c’est Tatum en défense sur Middleton. Giannis revient pour le pick, que Middleton utilise. Smart switch, et Tatum revient pour la prise à deux, alors que Giannis plonge fort vers le cercle. La passe de Middleton est parfaite, entre les deux défenseurs, et Antetokounmpo reçoit la balle dans le rythme, avec ses appuis quasiment sous le cercle. L’aide de Theis est trop tardive, Giannis se replace avec un dribble et termine au dessus du pivot, avec la faute. Milwaukee repart à +6.

Septième possession (défense) :

 

Boston a besoin d’un panier rapide à trois points pour espérer gagner. Remise en jeu, balle pour Hayward. Tatum feint de lui poser un écran et ressort tout de suite derrière la ligne. Il attaque le close-out, mais Matthews suit bien. Le step-back est excellent, mais Tatum est trop court. Les Bucks enterrent le match avec DiVicenzo qui finit en contre.

Excellente victoire pour Milwaukee, grâce à une fin de match proche de la perfection. Déjà assurés d’être premiers, les Bucks se rassurent avec cette victoire qui fera le plein de confiance dans l’effectif.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités