*
Connect with us

Actualités

P.J Tucker sait mieux que quiconque à quel point Kevin Durant est fort : Année après année, c’est toujours P.J qui se le coltine

Alors que l’on se dirige vers un match 7 à haute tension entre Milwaukee et Brooklyn, P.J Tucker y est allé de son petit commentaire concernant son défi annuel en post-season et ce, depuis plusieurs années maintenant : Kevin Durant. Attention, frissons garantis.

Les Bucks ont évité l’élimination après avoir battu les Brooklyn Nets dans le sixième match, 104-89, pour forcer un match 7 ô combien important. Si Tucker n’a inscrit que trois points et pris cinq rebonds, il a une fois de plus défendu sur Kevin Durant pendant la majeure partie du match. Un adversaire qu’il connaît bien puisque les deux hommes se retrouvent régulièrement lors des playoffs et ce depuis plusieurs années maintenant.

« C’est les playoffs, mec. Je ne sais pas ce que les gens pensent. » A déclaré Tucker. « On rêve de ça toute notre vie. On rêve d’être en playoffs et de garder le meilleur joueur du monde. Genre, je vais mourir là-bas. Je vis mon rêve. Je ne recule devant rien. Je me bats pour chaque centimètre. Je ne comprends pas tous ces petits trucs. Moi et Kevin, on se bat tous les ans. Je l’ai gardé chaque année pendant les playoffs. »

La défense rugueuse de Tucker sur KD

P.J Tucker se coltine donc KD depuis un moment maintenant lorsqu’il s’agit des playoffs, mais même avant d’entrer dans la grande ligue, l’ailier-fort des Bucks a pu se mesurer à KD quand les deux hommes étaient encore au lycée à l’époque. Une rivalité saine selon P.J.

« Que ce soit Golden State. Oklahoma City. Peu importe. Saison régulière. Playoffs. J’adore le fait de devoir défendre sur lui. J’aime ça. C’est le meilleur marqueur que j’ai jamais vu de ma vie. J’ai dit à Rick Barnes lors de sa visite quand il était au lycée, il va devenir le meilleur joueur que j’ai eu l’occasion de voir dans ma vie. »

Même s’ils sont adversaires, Tucker n’est pas du genre à passer les éloges lorsqu’elles sont méritées. De plus, c’est gagnant-gagnant pour lui, Kevin Durant constitue un défi de taille chaque année et le joueur de 36 ans le sait pertinemment. Qui l’emportera lors du match 7 entre les deux hommes, nous aurons la réponse dans la nuit de samedi à dimanche.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités