*
Connect with us

Actualités

Le passage obligé pour une star : après son choke contre les Celtics, Pascal Siakam peut compter sur Kyle Lowry

Source de l'image : Reuters.

Maladroit et malchanceux face aux Celtics, Pascal Siakam a vécu cette série de playoffs dans la frustration, incapable de pouvoir aider son équipe. Il est d’ailleurs pointé comme principal fautif de l’élimination des Raptors. Kyle Lowry garde lui une totale confiance en son coéquipier.

Annoncé comme le successeur naturel de Kawhi Leonard, parti seulement un an après son arrivée chez les Toronto Raptors et avec un titre NBA dans la poche, Pascal Siakam avait une sacrée mission à remplir cette saison. Après avoir surpris en saison régulière, tournant à 22,9 points à 45,3% au tir dont 35,9% à trois points, 7,3 rebonds, 3,5 passes et une interception de moyenne, le longiligne Camerounais a déçu depuis la reprise au sein de la bulle et notamment en playoffs.

Cadenassé par la défense des Boston Celtics, celui qui était l’option offensive numéro 1 des Raptors cette saison n’a jamais vu le jour dans cette demi-finale de conférence Est. Avec 14,9 points à 39,4% au tir dont un terrible 12,5% à trois points (4/32 sur la série), Siakam n’aura jamais retrouvé son importance et son impact dans cette série de sept matchs finalement perdue de peu par les Raptors la nuit dernière (92 à 87).

Longtemps décevant une fois les playoffs arrivés, le vieux sage Kyle Lowry (34 ans) a expliqué aux médias après la rencontre ce qu’il avait conseillé à Siakam. Un travail sur soi qu’il s’était d’ailleurs lui-même infligé pour surmonter ces moments difficiles :

« Le conseil que je lui donnerais : Regarde tout. Trouve qui dit quoi. Tu vas l’utiliser comme motivation. Quand nous avons été balayés par les Wizards (en 2015), j’ai lu tous les articles. J’ai lu chaque chose qui a été dite sur moi – bonne, mauvaise, mauvaise, terrible, géniale, et je l’ai utilisée comme motivation. Et c’est ce qu’il (Siakam) va faire. C’est le conseil que je lui donnerais.« 

Le meneur vétéran de la franchise canadienne, véritable leader sur et en dehors des parquets lors de cette série face aux Celtics, a poursuivi en maintenant sa confiance en son coéquipier. Il assure même qu’on va rapidement revoir son coéquipier beaucoup plus à son aise, grandi par cet échec :

« Je pense que c’est une expérience d’apprentissage. Je pense que cela va seulement faire de lui un meilleur joueur de basket, un meilleur homme, un meilleur tout. Et je ne serais pas surpris de le voir revenir encore plus affamé et détruire les gens.« 

Nul ne doute de l’éthique de travail et de la motivation de Pascal Siakam, bien décidé à prouver qu’il peut faire largement mieux que ce qu’on a pu voir de sa part face aux Celtics. La saison prochaine sera décisive pour lui s’il veut définitivement s’imposer comme une des forces majeures de la NBA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités