Connect with us

Actualités

Le duo Michael Porter jr – Nikola Jokic refait le coup : San Antonio craque dans les derniers instants

Source photo : NBA

Les Nuggets affrontaient les Spurs et en difficulté depuis leur arrivée dans la bulle, Denver s’est imposé face aux Spurs dans un match qui n’avait rien d’une rencontre comme les autres.

Après une première mi-temps très calme, dû à une absence de défense des Spurs, mais aussi un manque d’adresse collectif, les Nuggets se sont finalement imposés face aux Spurs, 132-126. Denver signe sa deuxième victoire de suite, victoire toutefois difficile, face à une équipe de San Antonio déterminée, qui aurait pu revenir à un match des Grizzlies (huitième pour le moment). Les Spurs ont laissés trop de rebonds, des deux côtés du terrain. C’est ce qui a permis à Denver, au delà du manque d’adresse, de dominer le match. Le manque d’adresse, notamment en deuxième mi-temps, a lui aussi permis à Denver de tuer les Rockets.

Si chez les Nuggets, ce sont les starters qui ont brillé, notamment Jokic (25 pts et 11 passes) et Michael Porter Junior (30 pts à 10/19 et 15 rebonds), chez les Spurs, il en a été autrement. C’est la second unit qui a permis à San Antonio de se relancer. Patty Mills a été le leader du banc. Il a été présent tout au long du match et a donné un avantage offensif, avec ou sans ballon.

On ne sait pas ce que Popovich a dit à ses joueurs à la mi-temps, on sait ce qu’on a vu en revanche. Au retour du vestiaire, les Spurs ont été beaucoup plus agressifs. Ils ont attaqué le panier, au lieu de rester en orbite comme en première mi-temps. Il n’y a pas que chez les Spurs que les choses ont changé en deuxième période. Nikola Jokic, déjà performant, a produit une très belle ligne de stats. À trois points, au rebond, en défense et même à la mène, Jokic était partout. Le pivot a notamment inscrit trois 3 points d’affilés, qui ont permis aux siens de revenir à égalité. Au début du quatrième quart temps, les compteurs sont remis à zéro. 89 partout. Jokic continue de dérouler. Les Spurs sont de plus en plus agressifs et tentent des pénétrations. Ce n’est plus la même équipe qu’en première mi-temps mais malheureusement, c’est déjà trop tard. Denver est bien installé et s’impose sans forcer.

Les Spurs se sont enfin mis à défendre au quatrième quart-temps. S’ils l’avaient fait 5 minutes avant, ils auraient pu empocher ce match. Malheureusement pour eux, Denver a été plus adroit et a récupéré bien plus de rebonds. Victoire 132 – 136 pour Denver.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Actualités