*
Connect with us

Actualités

3ème victoire en 4 matchs pour Washington : Bradley Beal claque 36 points et Cleveland craque

Ce n’est pas encore la grande forme mais ça va beaucoup mieux pour les Wizards. 3ème victoire en 4 matchs et il n’est jamais facile de s’imposer à l’extérieur, Cleveland ou pas en face. Bradley Beal s’est montré, on a envie de dire, comme toujours et les Cavs ont pris tarif.

Ce n’était pas loin du duel de cancres mais entre ces deux équipes, une rêve encore de post-season. Le super Panda a été en feu et aucun défenseur n’a été en mesure de le freiner hier soir : 36 points à 15/22 au shoot et 4/8 à 3 points. Il faut y ajouter 8 passes décisives et un gros leadership. Comment ne pas oublier le match contre Miami ? En overtime, les Wizards étaient à deux doigts de créer l’exploit, avant d’échouer en overtime. Les hommes de Scott Brooks étaient venus avec un esprit de revanche, même si ce ne fut pas Miami en face et on l’a bien senti dès les premières minutes, avec 12 points d’avance dès le 1er quart-temps. La tâche n’était pas aisée en back to back mais les coéquipiers de Bealou ont trouvé les ressources nécessaires. Beal n’hésite d’ailleurs pas, dès qu’il est sur le terrain, il shoote. Un ratio à presque 1 shoot la minute contre Cleveland et il a bien raison vu son très bon pourcentage. Washington est une équipe d’attaque et l’a prouvé en shootant à 53%. Bradley Beal n’était pas seul, bien au contraire. Smith et Bertans plantent 17 points et l’équipe inscrira 16 paniers à 3 points à un joli 44.4% à 3 points.

Cleveland devait se rattraper en attaque vu la dernière rencontre où aucun joueur n’a dépassé les 20 points mais a oublié de défendre par la même occasion et contre Washington, ça ne pardonne pas. Collin Sexton a été somptueux et surtout plus concis dans ses choix en attaque. 29 points pour le sophomore à 10/15 au shoot, pendant que Kevin Love inscrivait 21 points. Larry Nance Jr termine à 22 points mais pour le reste, l’addition n’est pas vraiment salée surtout Garland qui n’a pas d’adresse en ce moment (4/17 hier soir). Le match « s’arrête » dans le 3ème quart-temps, moment préféré de Bradley Beal, qui n’avait plus envie de rire en inscrivant 11 points dans cette seule période. Avec 20 points d’écart, les Cavs ont définitivement lâché et le garbage time a fait son entrée, pendant que les fans débattaient des choix des cinq du All-Star Game.

Il ne faudra pas lâcher au prochain match contre Chicago mais surtout quand Zion Williamson viendra en ville la semaine prochaine. Pour les Wizards, ils rendront visite à Atlanta lors de leur prochaine rencontre dimanche soir.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités