Connect with us

Actualités

Sale blessure pour Lamelo Ball, le joueur est maudit

Source photo ; Twitter

Avec tous les matchs NBA au programme cette nuit, dont un savoureux Cavaliers-Grizzlies sur le papier il fallait vraiment être maso pour vouloir se poser devant un affrontement entre les Rockets et les Hornets. Ou alors appartenir à l’une des deux fanbases peut-être. Non même pas, l’envie de se régaler devant le jeu spectaculaire de LaMelo Ball pouvait suffire.

Le dernier de l’Ouest qui accueille le dernier de l’Est, une sorte d’anti Tupac x Biggie en quelque sorte, avec deux équipes régulièrement pénibles à regarder jouer, mais arrêtons-là avant de devoir rendre des comptes aux fans. L’avantage au moins à regarder deux équipes qui ne défendent pas c’est d’assister à des petits shows offensifs et c’est bien ce à quoi on a eu droit cette nuit, avec un LaMelo Ball très chaud d’entrée de jeu.

Enorme tir contesté du parking, passe lointaine pour une contre-attaque éclair, le meneur a sorti sa mixtape dès le premier quart-temp et il ne lui a fallu que 5 petites minutes pour alimenter les highlights pour le top 10 du lendemain. Avec Eric Gordon face à lui, le plus jeune de la fratrie Ball a posé un superbe dribble behind the back pour s’ouvrir un chemin dans la raquette avant de conclure en total déséquilibre sur Alperen Sengun d’un subtil floater avec la planche, et la faute. Jolie move face au Turque qui sortait d’une prestation XXL dans la défaite des siens face aux Lakers (33 points, 15 rebonds, 6 passes et 4 contres). D’ailleurs, l’intérieur des Rockets était très bon ce soir encore, permettant aux siens de revenir au vestiaire avec 7 points d’avance à la pause.

Alors que les fans des Bulls se demandent encore et toujours quand ils auront la chance de revoir le grand frère Ball sur les parquets, les fans des Hornets peuvent au moins se réjouir de pouvoir compter sur LaMelo Ball, dont on entend presque trop peu parler au vu de son talent et de sa production (24 points, 5.5 rebonds et 8.5 passes). Pour cela il va peut-être arrêter de jouer les lanternes rouges de la conférence Est…

James Harden compare ses chances de titre NBA avec ses équipes passées

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités