*
Connect with us

Actualités

Une histoire « so » Michael Jordan sur ses 61 points : un psychopathe et une grande gueule, toujours assumés

Source photo : Twitter Do' Wilkins

Si Michael Jordan est considéré comme le GOAT, c’est d’abord grâce à son niveau de jeu monstrueux, mais aussi grâce à sa confiance en soi et son arrogance à toute épreuve, qui ont joué un grand rôle dans l’instauration de la légende Jordan.

Michael Jordan n’a pas attendu d’être à son prime pour trashtalker ses adversaires et les éclabousser de son arrogance. Dominique Wilkins raconte d’ailleurs une anecdote qui date de 1987, soit 4 ans avant son premier titre de champion. Avant un Chicago – Atlanta en avril 1987, Michael Jordan était passé dans les vestiaires d’Atlanta, à la surprise générale. Il avait été voir Randy Wittman, puis lui tapoté la jambe en lui disant : « Fais bien tes lacets, car tu vas passer une longue soirée. ». Plus tard dans la soirée, Jordan avait collé 61 points à Atlanta.

Alors qu’il racontait cette anecdote à Joe Vardon (The Athletic), Dominique Wilkins était encore impressionné de ce trashtalk de Michael Jordan :

« Il était différent. Vraiment différent. »

Jordan avait cette nuit là battu son record en carrière avec ces 61 points, dans un match où il avait réalisé une impressionnante série de 23 points de suite. Cette histoire montre qu’au-delà d’être le meilleur joueur de l’histoire, Michael Jordan était sûrement l’un des plus grands trashtalkeurs de l’histoire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités