*
Connect with us

Actualités

Talen Horton-Tucker : l’inattendue nouvelle arme des Lakers

Source de l'image : Andrew D. Bernstein/NBAE via Getty Images.

Renforcés au cours de l’intersaison par les arrivées de plusieurs joueurs ciblés pour décharger un peu de responsabilités le duo formé par LeBron James et Anthony Davis, les Los Angeles Lakers pourraient bien bénéficier d’un renfort interne beaucoup moins attendu au cours des prochains mois. Celui du jeune Talen Horton-Tucker, quasi inconnu jusqu’à ces derniers jours devenu un candidat sérieux à un rôle au sein de la rotation des champions en titre.

Arrivé au sein de la NBA sur la pointe des pieds, Talen Horton-Tucker est doucement mais sûrement en train de se faire un nom au sein de la grande ligue. Choisi en 46e position de la Draft 2019 par le Magic d’Orlando puis récupéré par les Los Angeles Lakers en échange d’une petite somme et signé pour deux ans dans la foulée, le jeune homme semble avoir mûri et vient désormais toquer à la porte du bureau de Frank Vogel à l’aube de cette saison NBA 2020-2021. Au vu des performances du bonhomme lors de la présaison, il ne serait pas si improbable de le voir gratter du temps de jeu lors des prochaines semaines.

Très peu utilisé par les Lakers lors de sa saison de découverte du plus haut niveau, puisque entré en jeu à six reprises seulement dont quatre fois en toute fin d’exercice lors de la bulle d’Orlando (pour 5,7 points à 46,7% au tir dont 30,8% à trois points, 1,2 rebonds et 1 passe en 13 minutes de jeu en moyenne), l’arrière de 20 ans aura passé une grande partie de son temps avec les South Bay Lakers, franchise de G-League affiliée aux Purple & Gold. Lors des 38 rencontres disputées avec la petite sœur des grands Lakers, THT a impressionné, cumulant 18,1 points à 42,5% au tir dont 30,9% à trois points, 6,2 rebonds, 4 passes, 1,4 interception et 0,6 contre en 29 minutes de jeu en moyenne. Cette confiance engrangée lui servira par la suite.

Pour cause, assez surprenamment, Vogel osera tenter le pari en playoffs, utilisant avec réussite sur de très courtes séquences lors de la série face aux Houston Rockets. Entré en jeu à deux reprises, Horton-Tucker aura montré de belles choses et tourné à 7 points à 50% au tir dont 40% à trois points, 2,5 rebonds et 1 interception en 8 minutes de jeu seulement face aux Texans. Malgré les éléments prometteurs aperçus, le contexte n’était que peu propice au lancement d’un jeune joueur dans le grand bain et le jeunot ne continuera plus le banc par la suite. Au terme de plusieurs semaines de vie commune et d’une aventure unique, à 19 ans à peine et au terme de sa première saison en NBA, le natif de Chicago est sacré champion avec ses coéquipiers.

Un coup à jouer lors de la saison 2020-2021

À la suite d’une pause d’un peu plus de deux mois à peine, voilà qu’Horton-Tucker semble prêt à prouver ce dont il est capable. Dès la reprise, le jeune homme ayant fête ses 20 ans le 25 novembre a impressionné. L’ancien d’Iowa State est largement NBA-ready (1m93 pour 106 kgs) et semble capable de tirer son épingle du jeu au sein d’un effectif pourtant renforcé lors de la récente Free Agency 2020. Malgré les arrivées de Wesley Matthews et Dennis Schröder pour venir peupler la ligne arrière et la prolongation de Kentavious Caldwell-Pope, une place est jouable au sein de la rotation du fait des départs de Danny Green et Avery Bradley.

De plus, au vu de ses performances des derniers jours, Horton-Tucker a confirmé tout le bien qu’on pouvait penser de lui du côté de L.A. et a même surpris dans le bon sens. Pour cause, après un premier match abouti face aux Clippers (19 points, 9 rebonds, 4 passes et 3 interceptions) malgré une maladresse au tir (à 6/17 dont 1/4 à trois points), le nouveau crack californien a récidivé deux jours plus tard. Cependant, cette fois-ci, Horton-Tucker a très largement ajusté la mire, finissant avec 33 points à 11/17 au tir dont un excellent 4/5 à trois points, 4 rebonds et 4 passes lors du nouveau succès, beaucoup plus large cette fois-ci, face aux voisins des Lakers (131 à 106). En attendant l’ultime rencontre de présaison se disputant dans la nuit de vendredi à samedi, le nouveau chouchou des fans a poursuivi sur sa lancée face aux Suns la nuit dernière (18 points à 7/11 au tir, 5 rebonds, 2 rebonds ainsi qu’un contre et une interception) malgré un temps de jeu moins conséquent (24 minutes) du fait du retour au jeu de plusieurs cadres de l’effectif.

Talen Horton-Tucker a tout pour être la très bonne surprise de ce début de saison du côté des Lakers. Malgré du renfort à tous les postes, Frank Vogel va sans doute essayer de donner un temps de jeu conséquent à son jeune talent. Même si le gaillard a une tête et même un jeu de bon vieux vétéran ces derniers jours, il ne faut malgré tout pas oublier qu’il n’a que 20 ans depuis moins d’un mois. Ses qualités de playmaking et de création pourront servir lors des prochains mois !

Killian Hayes a gardé la tête haute : ses énormes galères en France pour (re)vivre le rêve américain

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités