*
Connect with us

Actualités

T.J Warren veut prouver des choses durant la suite des playoffs

azcentral.com

Les Pacers arrivent dans ces playoffs avec beaucoup d’espoirs, mais aussi beaucoup d’incertitudes. La première d’entre elle, qui est vraiment le franchise player de cette équipe ? TJ Warren apporte des éléments de réponse avec son arrivée fracassante dans la bulle. Mais pour combien de temps ?

Y-a-t’il un capitaine dans le bateau Pacers ? C’est la question que les supporteurs de la franchise comme le reste de la communauté NBA sont en droit de se poser depuis un certain temps. Avec le coup d’arrêt terrible que subit la carrière de Victor Oladipo, les Pacers se retrouvent sans véritable Franchise Player désigné et doivent en trouver un autre, capable de mener l’équipe vers les sommets en playoffs.

TJ Warren a donc décidé de montrer qu’il avait les épaules pour occuper ce rôle. Transféré cette saison dans l’Indiana contre un paquet de chips, celui que Devin Booker qualifie de « fraude » prend un coup de chaud en posant le pied à Orlando. Pour les deux premiers matchs des Pacers dans la bulle, l’ancien Suns score 53 puis 34 points pour son équipe, avant d’en rajouter 39 sur la truffe des Lakers. Dans tous ces cas, Indianapolis ressort vainqueur de la confrontation. Avec un Dipo fortement diminué et un Sabonis absent, Warren semble être le seul capable de mener cette équipe pour tenter l’exploit lors du premier tour des playoffs qui l’opposera lui et ses copains au Miami Heat emmené par Jimmy Butler.

Pour ce dernier, la rivalité qui pouvait exister entre les deux hommes et « morte ». Selon Butler, lui et T.J Warren ne jouent pas dans la même cour et leurs performances ne sont pas comparables. Une fois de plus, Warren passe pour l’outsider. Mais la série qui s’annonce contre le Heat donne l’opportunité d’enfin prouver de quoi il est capable, lui qui jouera la post-season pour la première fois de sa carrière. Et ce costume d’outsider, le numéro 1 est prêt à l’enfiler une fois de plus.

« J’ai toujours été sous-coté, l’outsider, peu importe comment vous dites. J’ai l’impression que ça a toujours été un paradigme, et que j’ai toujours eu ce rôle.  Donc je suis à l’aise avec ça. »

Pas de pression donc sur les épaules de l’ailier. Les Pacers ne jouent pas très gros dans ces playoffs avec les blessures de leurs deux All-Star. C’est donc l’occasion parfaite pour les individualités comme Warren de se montrer et d’enfin quitter ce rôle d’outsider pour prouver qu’il peut mener une équipe, aussi bien au scoring que dans le jeu en général. Les Pacers sont actuellement menés 2-0 dans la série et on ne peut pas dire que ce n’est pas mérité. Avec 22 points pour le premier match et seulement 14 pour le deuxième, T.J Warren est clairement revenu dans ses standards. Mais la série est loin d’être finie et dans cette Ligue Covid, tout est possible.

De ce qu’on voit pour le moment, l’effet TJ Warren était en réalité proche du feu de paille. Mais sans les leaders habituels de l’équipe et avec de moins en moins de pression sur ses épaules, TJ va être libre de se lâcher lors des prochains matchs de la série. S’il permet à son équipe de prendre un match face au Heat avec une performance au scoring, l’avis de beaucoup de suiveurs devrait changer à son sujet.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités