Pour Chauncey Billups, Carmelo Anthony aime trop croquer : « Il y avait des matchs où il scorait 20, 22 points, on gagnait le match et il était furieux » – The Daily Dunk
Connect with us

News

Pour Chauncey Billups, Carmelo Anthony aime trop croquer : « Il y avait des matchs où il scorait 20, 22 points, on gagnait le match et il était furieux »

Source photo : flipboard.com

La saison dernière, l’arrivée de Carmelo Anthony chez les Rockets fût un échec complet, au point qu’il fût tradé chez les Bulls puis coupé dans la foulée. Melo cherche aujourd’hui à faire son retour dans la Ligue, mais aucune franchise n’est disposée à l’accueillir, et Chauncey Billups pense savoir pourquoi.

Chauncey Billups connaît bien Carmelo Anthony, et pour cause, ils ont joué 3 saisons ensemble, chez les Nuggets puis chez les Knicks. Et selon Billups, Carmelo a un principal problème. Scorer c’est bien mais peut être un peu trop pour Melo qui ne pense qu’à ça à chaque match. Même si c’est un bon gars, mettre le ballon dans le panier reste et encore à l’heure actuelle, son activité principale :

« Je me sens mal pour Melo. C’est un bon coéquipier. Il ne ratait aucun entraînement, aucun match. Le seul problème, c’est que la barre des 30 points compte trop pour Melo. Il y avait des matchs où il scorait 20, 22 points, on gagnait le match et il était furieux. Et quand on perdait et qu’il avait mis 36 points, c’est lui qui reconsolait tout le monde’

Et si Melo ne trouve pas d’équipe pour l’accueillir, selon Billups, ce n’est pas à cause de son niveau, mais c’est pour une autre raison. Passer de superstar à star puis à rôle-player, n’est jamais chose aisée. Allen Iverson et Tracy McGrady en témoignent et quelques légendes n’ont jamais réussi à passer ce fameux palier :

« La raison pour laquelle il n’est pas dans la Ligue, ce n’est pas son niveau. Il n’a toujours pas pris le recul pour se dire ‘C’est bon, je vais rejoindre une équipe pour jouer contre des back-ups, et essayer d’aider l’équipe. Peut-être pas être LE joueur important, mais juste aider l’équipe’. Il n’en est pas là encore »

A l’aube de la saison, Melo n’a toujours pas trouvé de franchise pour l’accueillir. Grand nombre de fans de basket serait ravi de le revoir sur les parquets de la NBA, mais cela n’est pas donné. En effet, Melo va devoir faire évoluer sa mentalité s’il veut revenir, car il est peu probable qu’une équipe veuille en faire son franchise player…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News