*
Connect with us

Actualités

Officiel : Théo Maledon sélectionné en 34e position par les Sixers mais envoyé à OKC !

Deuxième Français choisi lors de cette Draft NBA 2020 à la suite de son pote Killian Hayes, Théo Maledon nous aura fait patienter plus longtemps qu’attendu avant de pouvoir connaître sa future destination. Le meneur formé à l’ASVEL a été choisi par les Sixers mais rejoint finalement le Thunder.

Il aura fallu attendre plus longtemps que prévu pour savoir où Théo Maledon allait atterrir. Le meneur de l’ASVEL, protégé d’un certain Tony Parker, lui aussi drafté assez bas (28e choix par les Spurs en 2001), était attendu autour de la 20e place et a finalement été choisi au second tour, en 34e position, par les 76ers de Philadelphie. Un scénario inattendu qui implique un salaire plus faible mais aussi un premier contrat non garanti pour le jeune homme. Pas une fin en soi mais sans doute une légère déception pour lui et son clan malgré tout.

Cependant, il ne faut pas oublier que ce fameux 34e choix fait partie du deal monté entre les 76ers et le Thunder d’Oklahoma City et officialisé plus tôt dans la journée. Maledon, accompagné d’Al Horford et d’un tour de draft protégé de 2025, rejoint donc l’Oklahoma, tandis que Danny Green et Terrance Ferguson arrivent eux en Pennsylvanie.

Cette sélection tardive peut surprendre, le meneur d’1m95 (et 2m03 d’envergure) est en effet réputé pour être un gros bosseur ayant préparé au mieux sa Draft ces derniers mois. Très fit (2,8% de masse graisseuse lors des mesures de la NBA, plus faible total de la cuvée) tout en ayant pris du poids à force de séances de musculation, il se disait prêt à affronter les rudes combats l’attendant en NBA. Cependant, il avait avoué n’avoir qu’assez peu eu de contacts avec des franchises de la ligue : quatre work-out organisés avec les Spurs, Celtics, Raptors et Nets, et une quinzaine d’entretiens rapides passés sur Zoom. Peut-être que le contexte inédit et l’arrêt du jeu depuis de longs mois a encore plus pénalisé Maledon que ses compères et l’a donc fait chuter plus que prévu.

Pour cause, il faut rappeler qu’à seulement 19 ans, le jeune homme a quand même déjà trois saisons avec l’effectif professionnel de l’ASVEL dans les jambes et donc une certaine expérience du plus haut niveau européen. Il aura d’ailleurs tourné à 6,5 points, 2 rebonds et 1,9 passe en 15 minutes de moyenne en Pro A et 7,4 points, 1,8 rebond et 3,1 passe en 17 minutes de jeu en moyenne en Euroligue lors d’une saison 2019-2020 écourtée par une blessure et le Covid-19 par la suite.

Théo Maledon devrait arriver en NBA assez revanchard. Attendu aux alentours de la 20e place ces derniers jours, le tricolore est finalement tombé jusqu’au 34e choix, au deuxième tour. Débuter au mieux son aventure outre-Atlantique permettrait à notre Frenchie de prouver qu’il a du talent et qu’il aurait mérité d’être choisi plus tôt. Pour ça, il faudra convaincre son coach  Daigneault de lui octroyer du temps de jeu au sein d’un groupe très jeune et prometteur !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités