Connect with us

Actualités

Les dossiers sont sortis : Michael Jordan déclarait ne pas vouloir de Isiah Thomas dans la dream team

vintagedetroit.com

Secret de polichinelle maintenant révélé, Michael Jordan a catégoriquement refusé de jouer avec Isiah Thomas aux Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone. Si MJ a nié pendant plusieurs années être à l’origine de la non sélection du meneur des Pistons, la preuve est aujourd’hui sortie sous la forme d’un enregistrement audio.

La scène apparaît lors de l’épisode 5 de la série The Last Dance. Michael Jordan affirme que ce « n’était pas lui » qui avait demandé à Chuck Daly, alors sélectionneur de la formation américaine et coach de Thomas aux Pistons de Detroit, de laisser Zeke de côté en raison de son caractère plutôt agressif. John Stockton avait alors été choisi pour occuper le poste 1 de la Dream Team aux côtés de Magic Johnson.

Si Jordan a jusque ici toujours nié être impliqué dans cette histoire, la vérité est que l’absence de Thomas convenait parfaitement à tout le monde. On se souvient que lui et Larry Bird avaient eu un certain différend au sujet de leurs couleurs de peau respectives, au delà des parquets où leur histoire commune était déjà assez mouvementée. Michael Jordan et Scottie Pippen ne pouvaient évidemment pas voir en peinture le meneur de la terrible franchise qui mît en place les fameuses « Jordan rules ». La plupart des autres joueurs retenus avaient une très mauvaise image de Isiah Thomas et de sa franchise comme l’ensemble de la NBA de l’époque.

Dès lors, on peut aisément comprendre le choix de Chuck Daly, qui avait affirmé par la suite que cette décision avait fait très mal au meneur et que ce choix fût très dur. Mais d’après un enregistrement audio dévoilé par le journaliste Jack McCallum, même Daly ne voulait pas de son propre meneur au sein de l’équipe. On entend également Michael Jordan affirmer que c’est bien lui qui avait insisté pour que Thomas reste sur la touche.

« Rod Thorn (un membre du staff de la Dream Team) m’a appelé. Je lui ai dit que je ne jouerai pas si Isiah Thomas est dans l’équipe. Il m’a rassuré et m’a dit que Chuck ne voulait pas de lui non plus. Donc Isiah ne fera pas partie de l’équipe. »

Cet enregistrement date de 2011 et a été réalisé par McCallum qui écrivait alors un livre sur les dessous de la mythique Dream Team de 1992. Il avait alors interrogé de nombreux joueurs, et Jordan se serait alors confessé sur son rôle lors de la constitution de l’équipe. Cette version vient mettre à mal celle que le GOAT avait tenue dans son documentaire et confirme que les deux Hall of Famers ne pouvaient pas se saquer. En même temps, vu ce que MJ balance sur Thomas pendant l’intégralité de l’épisode 4, on pouvait se douter que réunir ces deux hommes au sein d’une même équipe relevait plus du fantasme que de la réalité.

Les rivalités au sein de la NBA sont nombreuses, mais dépassent rarement le cadre du sport. Entre Michael Jordan et  Isiah Thomas, cette haine de l’autre mutuelle est devenue plus que personnelle et tout le monde se doutait que Jordan avait quelque chose à voir avec la mise de côté de Thomas en 1992. Cet enregistrement vient confirmer cette hypothèse, même si Rod Thorn a récemment démenti avoir eu cette conversation.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités