Le Heat s'offre le derby de Floride : sans trembler et sans forcer, Miami vient à bout d'Orlando
*
Connect with us

Actualités

Le Heat s’offre le derby de Floride : sans trembler et sans forcer, Miami vient à bout d’Orlando

Source Photo : Associated Press

Pas de Cole Anthony, pas de Kyle Lowry, pas de Bam Adebayo, pas de Jalen Suggs… Le combat entre les voisins de Floride n’était pas le plus passionnant. Hormis le retour de Jimmy Butler, le Heat s’est logiquement imposé contre le Magic.

Le derby floridien marque le retour de Jimmy Butler avec le Heat, et heureusement parce que la liste du nombre d’absents ce soir pour le Heat comme pour le Magic est longue. La liste des belles actions en première période est quant à elle bien moins longue. Avec tous les joueurs sur le côté, on sent que le niveau est un cran bien en dessous. Le retour de Butler se fait tout de même ressentir, toujours provocateur pour assurer ensuite aux lancers. Ömer Yurtseven répond aussi présent pour sa première dans le cinq de départ avec un double-double dès la première période. En face, Gary Harris est plutôt chaud pour Orlando : 13 points à 5/6 en 17 minutes dans le premier acte.

De manière générale, cela reste très brouillon. Les seuls quelques beaux instants de basket sont les passes façon quarterback de Tyler Herro et Jimmy Butler. Hormis ça, quelques buckets du vieux Udonis Haslem, un début d’embrouille entre Hampton et Herro et une passe de Tim Frazier qui a directement rejoint la station spatiale internationale. Le Magic a cumulé 11 turnovers dans le premier acte d’ailleurs. Les deux équipes peinaient à insuffler du rythme dans la rencontre : 44% au tir dont 21% à trois points pour le Magic et 37,8% au tir et 12.5% derrière l’arc pour le Heat. Le tout pour tout petit 39-42 à la pause.

La terrible adresse s’inverse pour Miami. Les snipers sanctionnent. Après un 2/18 longue distance en première mi-temps, le Heat tourne à 6/8 dans le seul troisième quart-temps. En plus les joueurs de Spoelstra s’imposent au rebond offensif (20 au total) et punissent après un shoot raté. Le Magic tente de s’adapter en passant en zone, tandis le Heat se balade un peu, ne cherche pas à assumer son voisin mais creuse gentiment un petit écart oscillant entre 10 et 15 points. Tout le monde est chillax sauf Tyler Herro qui provoque un passage en force et écope dans le même temps d’une deuxième technique et se retrouve éjecté à l’aube du quatrième quart-temps.

Orlando ne lâche pas l’affaire, R.J. Hampton et Gary Harris continuent de lutter pour essayer de revenir au score, mais Miami limite toujours la casse et évite de se manger un run. Les retours combinés de Jimmy Butler (17 points, 11 rebonds et 3 interceptions) et Caleb Martin (17 points à 7/11 et 5 rebonds) font un bien fou dans la rotation du Heat. On se contente de gérer et de maintenir cet écart d’une quinzaine de points gagner sans difficulté. Première victoire de la saison pour le Heat avec moins de 100 points. Score final 93-83.

On n’était pas sur le match de l’année et la hiérarchie a été respectée. Les deux franchises floridiennes continuent leur destin opposé. 21ème victoire de la saison pour Miami qui reste collé au wagon de tête (Bucks, Bulls, Nets). Côté Orlando, on s’enfonce un peu plus à l’Est et on se rapproche doucement des Pistons pour le pire bilan de la ligue.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Tim Frazier lâche une passe incroyable dans les tribunes : on ne connait toujours pas le destinataire et c'est pas plus mal

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités