Connect with us

Actualités

Les Warriors crucifient les Grizzlies à la dernière seconde grâce à Jordan Poole

Klay Thompson

NBA – Pour sa Rivals Week, la NBA était obligé de ramener cette nouvelle rivalité entre les vieux briscards de Golden State et la nouvelle génération de Memphis. Rivalité qui a démarré lors des derniers Playoffs en demi-finale. Dans une rencontre extrêmement serré, Golden State s’en sort à la dernière seconde avec ce Game Winner de Jordan Poole malgré l’expulsion de Stephen Curry.

Depuis quelques mois, quand les Warriors et les Grizzlies se rencontrent sur le même parquet, l’électricité dans l’air monte d’un coup. Après les nombreuses provocations entre Dillon Brooks et le trio originel de cette dynastie Warriors, chaque minute est une guerre d’ego. Donc la NBA garde ces matchs pour les grandes occasions. Leur premier affrontement cette saison a eu lieu lors du Christmas Day, le deuxième pour la Rivals Week. Mais le résultat ne change pas. À la fin, c’est toujours Golden State qui gagne. Pourtant, Memphis n’était vraiment pas loin de la victoire cette nuit. Après une première période très serrée, les Grizzlies ont réussi à prendre le lead de manière sérieuse avec 7-9 points d’avance. Seulement, un match contre les joueurs de la baie n’est jamais fini et ça, toute la ligue est au courant.

Normalement habitués au troisième quart temps renversant, les Californiens ont attendu le dernier quart pour passer la seconde. Dans le sillage de Splash Bros en feu de loin (les deux finissent à 50% dans l’exercice), Golden State entame son comeback. Défense solide comme en 2022, attaques intelligentes où les schémas de jeu et les connexions sont tellement connus que plus personne n’a besoin de regarder. Les Warriors mitraillent à 3 points et ça rentre. Memphis panique et manque des occasions faciles notamment sur lancers francs. Avec sa spéciale, Stephen Curry recolle à égalité. Mais ce money time de fou ne pouvait pas se terminer sans un peu de drama.

Alors que Jordan Poole rate son shoot pour passer devant, Stephen Curry s’énerve et jette son protège dent par terre de manière virulente, mais en ne touchant personne. Un geste tout de même pas au goût de l’arbitre qui inflige une deuxième faute technique au Chef qui se fait expulser à 1’14 » de la fin. Heureusement qu’il restait un bro sur le terrain pour finir le travail. À 14 secondes de la fin, Klay Thompson fait lever la foule après un énorme tir primé. 120-118 Warriors, les hommes de Steve Kerr n’ont plus qu’à tenir. Mais Ja Morant et Brandon Clarke sont plus malin et reviennent à égalité. On se dirige tout droit vers la prolongation. C’était sans compter sur ce Jordan Poole qui se rattrape et pose un Game Winner en échappant à la défense de Memphis après une remise en jeu. Victoire finale 122-120.

Une victoire compliquée pour les Warriors, mais une victoire tout de même. Les Grizzlies peuvent être dégoutés car ils avaient le match en main et menaient lorsque Stephen Curry se fait expulser. Mais la vie est parfois injuste. L’expérience à fait la différence et Memphis devra encore attendre avant de décrocher leur première victoire cette saison contre ce rival.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités